Prends-tu part aux réunions de prière DE DIEU ou DE L’HOMME?

Chère sœur,

Les lignes qui suivent sont un extrait du livre Le combat spirituel pratique par la prière écrit par Zacharias Tanee Fomum (livre que tu pourras facilement te procurer sur le site Amazon à pour la version papier 12,25 € ou encore électronique 4,60 €).

Combien d’entre nous préparons une réunion (tout rassemblement avec d’autres saints) en amont? Fais-tu partie de la catégorie de ceux qui n’ont même jamais pris conscience de la nécessité de cette préparation et qui de ce fait assistent à plusieurs réunions sans qu’un changement probant et déterminant ne s’en suive dans leurs vies? Une telle chose est possible parce que ces personnes – toi y compris si tu en fais partie – se rendent à ces diverses réunions, y prennent part comme prenant part à des réunions de l’homme et non à celles de DIEU.

Je te laisse donc lire quelques caractéristiques de chacune de ces deux réunions pour te demander en toute honnêteté : est-ce que je participe à des réunions de l’homme ou à celle de DIEU?

Si je participe à des réunions de l’homme, pourquoi n’ai-je jamais trouvé cela anormal car en tant que chrétien LE SAINT ESPRIT ne nous conduit-IL pas dans toute la vérité? Ce pourrait-il que les choses en soient ainsi parce que j’ai durant tout ce temps attristé et méprisé LE SAINT ESPRIT – peut-être même sans m’en rendre compte – en vivant selon moi (selon la chair/nature humaine donc)?

Lis, relis et surtout soumets-toi au SAINT ESPRIT pour qu’il y a un réel changement ensuite dans ta vie pour ne pas être une auditrice oublieuse, une personne qui apprend toujours mais ne parvient jamais à la connaissance de la vérité. Lis et partage à d’autres pour leur édification.

 

 

Les réunions de prière DE DIEU ou DE L’HOMME?

Voici quelques unes des caractéristiques d’une nuit de prière DE DIEU.

conduit par le saint espritChaque personne qui vient à la réunion a œuvré pour marcher proche du SEIGNEUR toute la semaine.

Avant la réunion de prière, chacun a pris du temps pour se préparer devant LE SEIGNEUR, a confessé ses péchés et en a été purifié par LE SEIGNEUR.

Il a cherché et reçu un frais remplissage du SAINT ESPRIT. Il s’est nourri de la Parole, et est plein de foi. Il s’est motivé en lisant les promesses de DIEU à répondre à la prière, et son invitation à Son peuple à demander afin de recevoir.

Il a pris du temps pour se reposer afin qu’il n’y ait pas de sommeil dû à une pauvre préparation dans le sommeil.

Il vient à l’heure et prend place avant le temps, et commence à prier silencieusement avant que la réunion de prière ne commence. Lorsqu’elle commence, il s’y donne, priant comme si cela dépendait de lui seul, et chacun priant pour les autres combattants de prière. Si quelqu’un a sommeil, il se tient debout et fais des exercices pour chasser le sommeil.

Ceci et bien d’autres choses caractérisent une réunion de prière du SEIGNEUR.

 

Les choses suivantes caractérisent une réunion de prière DE L’HOMME

chrétien charnelLes participants, toute la semaine, se livrent à une forme d’indulgence ou une autre telle que la nourriture, la boisson, le sommeil et ainsi de suite.

Le péché est pris à la légère.

Les confessions sont superficielles, et on prend pour acquis que LE SEIGNEUR comprend le fait qu’un croyant puisse tomber dans le péché.

Aucune préparation spirituelle n’est faite. Rien n’est fait pour bâtir sa foi ou ses attentes. On ne passe pas du temps devant LE SEIGNEUR pour se préparer.

Un repas lourd est consommé juste avant la réunion. Plusieurs arrivent en retard.

Ceux qui arrivent tôt se livrent au bavardage léger et inutile en attendant que la réunion de prière commence.

Rien n’a été fait pour qu’on soit rempli fraîchement du SAINT ESPRIT. On ne fait pas d’effort pour s’exercer à la prière.

Plusieurs s’assoient passivement.

Certains ne prient qu’une seule fois ou deux fois pendant une période de dix heures. Certains dorment pendant trois, quatre ou cinq des dix heures, et quand il sont éveillés, leurs pensées vagabondent. Lorsqu’ils ont sommeil, il se retirent dans une chambre voisine et dorment, ou se mettent à genoux comme étant sous un fardeau spécial et ensuite sombrent dans le sommeil.

Ceci et bien d’autres choses caractérisent une réunion de prière DE L’HOMME. »

Pour aller plus loin, lis aussi ces deux autres extraits tirés du même livre ainsi que cet autre extrait d’un autre livre écrit par Zacharias Tanee Fomum sur le mariage :

L’après est le plus déterminant

Connais ton ennemi et ne combats que lui

Es-tu aussi consacrée que ton mari?

Qu’est ce qu’un mariage RÉUSSI?

Chère soeur,

Je retranscris ici le chapitre 1 du livre Un mariage réussi : chef d’oeuvre de l’épouse écrit par Zacharias Tanee Fomum. Tu peux te le procurer sur le site Amazon.fr en version papier ( 8 €) ou au format Kindle (2,99 €). Lis, relis ce texte et partage-le à d’autres pour leur édification comme je le partage avec toi.

 

Qu’est ce qu’un mariage RÉUSSI?

Les conditions suivantes doivent être remplies pour qu’il y ait un mariage réussi

1) Il faut qu’il y ait un homme qui est totalement amoureux du SEIGNEUR JÉSUS et qui est totalement enflammé dans l’accomplissement de l’appel de DIEU dans sa vie.

2) L’homme en question doit trouver qu’il ne peut pas accomplir pleinement l’appel de DIEU dans sa vie sans l’aide d’une femme.

Résultat de recherche d'images pour "un mariage réussi chef d'oeuvre de l'épouse"3)Il faut qu’il y ait une femme qui est totalement amoureuse du SEIGNEUR JÉSUS et qui languit d’investir tout ce qu’elle est et tout ce qu’elle a dans Son service.

4) La femme en question doit trouver que la meilleure façon de satisfaire pleinement le cœur de DIEU, ce n’est pas en servant directement LE SEIGNEUR, mais en aidant quelqu’un qui est en train de LE servir.

5) L’homme ci-dessus doit trouver que la femme ci-dessus est celle qui a été ordonnée par DIEU comme pouvant le mieux l’aider à accomplir l’appel de DIEU dans sa vie (l’homme).

6) La femme ci-dessus doit trouver que l’homme ci-dessus est celui que DIEU a ordonné pour elle, comme pouvant le mieux l’aider à accomplir l’appel de DIEU dans sa vie (l’homme).

7) L’homme et la femme ci-dessus doivent être pleinement persuadés que DIEU a établi qu’ils deviennent un couple pour faire avancer Ses intérêts et Ses desseins (de DIEU).

8) Ainsi persuadés, l’homme et la femme ci-dessus doivent se marier dans la pureté; et le but de leur mariage doit être de s’assurer que l’appel de DIEU dans la vie de l’homme est accompli à la satisfaction du cœur de DIEU.

9) Après que le mariage a eu lieu, l’homme doit continuer à être, de façon sans cesse croissante, amoureux du SEIGNEUR JÉSUS , et de façon sans cesse croissante, en feu dans l’accomplissement de l’appel de DIEU dans leurs vies.

10) Après que le mariage a eu lieu, la femme doit être préoccupée par une question primordiale, et cette question la voici :

Comment puis-je continuer à grandir dans l’amour total pour LE SEIGNEUR JÉSUS?

11) Après que le mariage a eu lieu, la femme doit être préoccupée par une seconde question, et cette question la voici :

Comment puis-je être la meilleure aide possible pour m’assurer que mon mari accomplisse l’appel de DIEU dans nos vies à la pleine satisfaction du cœur de DIEU?

12) Pendant que le mari travaille de tout son cœur, investissant tout ce qu’il est et tout ce qu’il a dans l’appel de DIEU sur leurs vies, et que la femme travaille de tout son cœur mettant tout ce qu’elle est et tout ce qu’elle a dans la connaissance de DIEU, et mettant tout ce qu’elle est et tout ce qu’elle a dans l’aide à son mari pour réussir l’appel de DIEU sur leurs vies, ils seront un succès.

Si l’un d’entre eux ou tous les deux rétrogradent de la vie et du travail tels que l’indiquent les lignes ci-dessus énumérées, le mariage cesserait d’être alors un succès.

 

Commentaire de femmeselonlecoeurdedieu.fr

Chère mariée : après cette lecture, peux-tu affirmer que ton mariage est un succès, qu’il est une réussite aux yeux de DIEU?

Si oui, continue dans cette lancée. Si non, n’est-ce pas venu le temps pour toi de te soumettre à DIEU afin de voir comme LUI chaque chose y compris la conception de la réussite dans le mariage afin de commencer à vivre un mariage qui deviendra une réussite? Lis les notes suivantes : Es-tu aussi consacrée que ton mari? & Pourquoi ai-je épousé un chrétien qui obéit au SEIGNEUR JÉSUS CHRIST? 

Chère fiancée : à la lumière de ce que tu viens de lire et de la qualité de tes fiançailles, es-tu sur le chemin pour vivre un mariage réussi ou plutôt le contraire? Lis la note suivante : Que dire à une amie chrétienne qui est fiancée avec un païen?

Chère célibataire aspirant à te marier : est-ce dans les conditions énumérées ci-dessus que tu désires te marier?

Es-tu déjà sur le point de changer ta position en étant dorénavant prête à te marier avec un non-croyant/un païen autrement dit une personne qui n’est pas enfant de DIEU? Pourquoi veux-tu tenter DIEU en faisant cela? Lis les notes suivantes : Le mariage n’est pas le but de la vie chrétienne Une disciple de JÉSUS CHRIST peut-elle épouser un païen?

Pour terminer, que chacune lise cette note, qu’elle soit mariée ou pas : Songe : se tromper de partenaire dans le mariage est un grave danger spirituel

Vous devez CONTRÔLER VOS PENSÉES

Chère soeur,

Les quelques lignes qui suivent sont la retranscription d’un extrait du chapitre L’homme irrésolu du livre Préparez la guerre écrit par Rébecca Brown. Un autre extrait de ce livre a déjà été publié sur ce blog et je t’en recommande vivement la lecture : Les portes ouvertes pendant l’enfance

Apprenons de fait à veiller sur nos pensées et surtout à nous assurer de bien comprendre ce qu’une personne nous dit au lieu de nous baser sur nos impressions.

Il est possible de comprendre une chose quand notre interlocuteur nous a pourtant dit une chose bien différente.

Veillons à cela surtout dans nos relations avec nos proches, notre famille. Que les mariées cessent de se fier à leurs impressions (= ici à ce qu’elles croient que leurs maris a dit) pour préférer s’assurer auprès de leurs époux d’avoir bien compris ce qu’ils ont dit.

J’ai pour ma part eu beaucoup de problèmes dans le cadre d’une relation avec une personne qui m’est très chère. A maintes reprises je parlais de mes impressions en disant « j’ai l’impression que tu as dit… que tu sous-entends… » et je réagissais sur cette base quand cette personne m’assurait ne pas avoir dit ni pensé ce que j’avais compris. Gloire à DIEU pour la patience de cette personne à mon égard autrement notre relation aurait volé en éclat. Lorsque j’ai lu le passage ci-dessous, je compris enfin ce qui s’était passé, l’origine de toutes ces « impressions » que j’ai eu à avoir et qui n’ont été que sources de conflits. Apprenons à contrôler nos pensées :

Philippiens chapitre 4 verset 8 Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.

 

Cet extrait se trouve en page 227 du livre

Vous devez contrôler vos pensées. Je ne connais aucune autre tactique utilisée par le royaume de satan qui soit aussi efficace pour abattre les chrétiens. Nous ne devons pas baisser notre garde un seul instant. Le fait de jouer avec la pensée de revenir sur un engagement pris est déjà un péché! Ne croyez pas que vous recevrez quoi que ce soit de DIEU si vous faites cela!

Un autre domaine où les démons attaquent est celui des relation entre personnes. Les démons nous injectent souvent des pensées négatives concernant notre famille, ou des personnes qui nous sont proches dans notre travail.

Combien de fois vous est-il arrivé de croire que votre mari pensait certainement telle ou telle chose, alors que si vous lui aviez simplement posé la question vous auriez su qu’il ne pensait absolument pas à cela?

En outre, les démons placent souvent des « écrans » sur vos oreilles. Ils essayent fréquemment de le faire avec Elaine et moi-même. Parfois ce qu’Elaine dit et ce que j’entends sont deux choses bien différentes. Je lui demande quelquefois : « Mai pourquoi as-tu dit cela? » et elle me répond : « Mais qu’ai-je donc dit? » Et, en nous expliquant, nous nous apercevons qu’elle n’a pas du tout dit ce que j’avais compris. Et la même chose lui arrive aussi. Il s’agit là d’une cause fréquente de problèmes entre deux personnes qui sont très proches. Ayez conscience de la possibilité d’une interférence démoniaque dans ce domaine.

 

Lire les notes suivantes :

La réalité spirituelle derrière le mariage, le divorce et le remariage

Un ennemi invisible et pourtant bien réel

N’oublie pas que tu es toujours en guerre

Le monde spirituel invisible est bien réel

 

 

N’oublie pas que tu es TOUJOURS EN GUERRE (animation)

Lire les notes suivantes 

– En communion avec l’esprit de découragement? 

– Un énorme serpent dans l’Église : CHACUN DE NOUS EST RESPONSABLE 

– C’est normal, c’est la guerre 

– LES PORTES OUVERTES PENDANT L’ENFANCE – extrait du livre Préparez la guerre par Rébecca Brown (très important) 

Songe : Se tromper de partenaire dans le mariage représente UN GRAVE DANGER SPIRITUEL

Chère sœur,

Je publie ci-après le récit du songe qu’avait eu une disciple de JÉSUS CHRIST, ma sœur et amie dans LE SEIGNEUR. Il me faut préciser qu’elle n’est pas mariée et qu’au moment où elle eut ce songe, nous étions en retraite et nous primes aussitôt le temps de prier pour nous-mêmes d’abord par rapport à ce qu’elle avait vu. Je le précise pour te rappeler que tu as toi aussi la responsabilité d’en faire un sujet de prière, après avoir examiné.

NB : 1 Thessaloniciens chapitre 5 verset Ne méprisez pas les prophéties….

En tant que personnes nous réclamons disciples de JÉSUS CHRIST, nous ne devons pas mépriser les prophéties mais les analyser de sorte à les accepter ou à les rejeter uniquement parce que LE SAINT ESPRIT en nous nous conduit à l’acceptation ou au rejet du message. Ce point est capital à préciser car trop d’entre nous avons à un moment ou à un autre méprisé une prophétie, refusé de la considérer parce qu’elle ne cadrait pas avoir notre façon de concevoir les choses ou avec nos désirs… Ce que nous ne réalisions pas à ce moment-là c’est que certains en méprisant ces paroles venant du SAINT ESPRIT en vérité, c’est DIEU Même que nous avons méprisé et rejeté.

Malheureusement, certains nous sommes retrouvés dans des situations critiques, situations qui auraient dû être évitées si le cœur avait été humble pour considérer le message qui nous avait été adressé.

C’est pourquoi je reprécise : accepte ou rejette ce message non pas en fonction de toi mais seulement et uniquement en fonction du SAINT ESPRIT… d’où la nécessité de commencer à développer une réelle et profonde communion avec LUI si tel n’était pas le cas autrement, tu risquerais de continuer à mépriser ce qui vient pourtant de LUI et cela parce que tu penses LE connaître mais qu’en réalité, tu ne LE connais pas vraiment.

Soyons humbles chères sœurs et cette humilité se manifeste aussi en considérant le message qui nous est donné pour l’emmener devant le trône de la grâce afin de demander à CELUI QUI sonde les cœurs et les reins : « Est-ce vrai? Ce message vient-il de TOI? Que veux-TU me dire personnellement au travers de ce message? Comment dois-je réagir face à ce message pour faire Ta volonté par rapport à ce message?

 

Voici donc le récit du songe :

Songe : Se tromper de partenaire représente UN GRAVE DANGER SPIRITUEL

Je me réveillais un matin du mois de juillet 2017, ébranlée par le songe que je venais de faire. Celui-ci fut court, mais les émotions que je ressentis durant celui-ci furent tellement vives, intenses et graves que je me réveillais à la fois mi-soulagée que ce ne fusse « qu’un songe » et en même temps mi-inquiète pour nous, frères et sœurs (qui sommes appelés à / ou ferons le choix de nous marier) et qui peut-être vivrons ce drame, si nous ne faisons pas attention.

Dans ce rêve, j’étais mariée à un homme et semblais mener une vie heureuse… sauf que j’étais tourmentée par une vérité dont j’étais parfaitement consciente : j’avais épousé la mauvaise personne. Et le drame que je vivais extérieurement et que je ressentais en même temps intérieurement, consistait en ce que je savais ne pas mener la vie que DIEU avait planifiée pour moi.

Comment le savais-je ?

Parce que j’étais, dans ce songe, capable de voir ma vie actuelle comme un chemin sur lequel j’avançais, et parallèlement, sur ma gauche, séparée par une vitrine de verre, la vie que j’aurais dû mener, eûs-je obéi à DIEU et épousé le mari qu’Il avait préparé pour moi.

J’observais la personne que j’aurais été, la marche avec DIEU que j’aurais eue dans le plan original de DIEU. Je réalisai alors avec abattement la grande distance entre ma vie actuelle et celle que j’aurais dû vivre. Désespérée, j’étendis à un moment ma main comme pour pouvoir saisir cette « autre vie » et sortir du cauchemar dans lequel je vivais, mais ce n’était pas possible : j’avais fait mon choix, j’avais épousé cette homme, et maintenant je devais faire face aux conséquences. Je réalisais amèrement en comparant ces deux vies, ces deux chemins, que malheureusement, cette « simple erreur » de choix de partenaire avait de nombreuses et fatales répercussions dans ma vie, dont la plus dramatique était la dégradation de ma relation avec DIEU.

Je me retrouvais loin de Lui, spirituellement et émotionnellement, et ne savais plus comment retrouver le relation que j’avais eue avec Lui précédemment.

C’est ainsi je me réveillais, secouée par la vivacité de de songe. Je le considérais comme un avertissement tant pour moi que pour mes sœurs et mes frères dans le Seigneur.

Bien-aimés, je souhaiterais ajouter (moi ici, non le Seigneur) que ceux d’entre nous qui se retrouvent dans cette situation ne sont pas forcément condamnés à une vie spirituelle et maritale misérable. S’ils se repentent et crient à DIEU au secours, sûrement Celui-ci interviendrait d’une façon ou d’une autre. MAIS, bien-aimés, je vous en supplie, puissions-nous éviter à tout prix de connaître l’amère tristesse et l’abattement de savoir que nous sommes passés à côté du plan original et parfait de DIEU.

Certains « chrétiens » ne le réaliseront pas, car ils sont aveuglés, mais pour ceux d’entre nous qui avons une relation avec DIEU et avons commencé à exercer notre discernement, la prise de conscience que nous étions sur le bon chemin et que nous nous en sommes détournés à cause du mariage sera douloureuse, et notre vie spirituelle en prendra un coup.

De grâce, Seigneur, ouvre nos yeux et nos oreilles que nous puissions voir, comprendre et saisir Ta volonté. Délivre-nous de la convoitise de l’âme qui aveugle, de la convoitise de la chair, de la pression des hommes, de la jalousie, de l’inquiétude et du manque de foi qui nous pousseraient dans des voies qui ne sont pas les Tiennes.

 

Pour approfondir, lire les notes suivantes :

– Le plan de DIEU ou ton propre plan?

Es-tu aussi consacré(e) que ton mari/ta femme?