Archive | juillet 2017

Un énorme serpent dans l’Église : CHACUN DE NOUS EST RESPONSABLE

Le visionnage de cette vidéo a été comme un collyre pour mes yeux, me faisant prendre conscience de ce que je savais et du danger réel que nous encourons à force de vivre en tant que chrétiens de manière aussi légère (= « je fais ce que je veux »), de manière naturelle/charnelle.

As-tu conscience que tant que nous ne serons pas CHACUN POUR SA PART résolu à vivre en nous soumettant totalement au SAINT ESPRIT, nous donnons accès au diable et à ses démons dans nos vies et par conséquent aussi à nos réunions entre croyants?

Regarde cette animation et réalise que le problème n’est pas le lieu en lui-même (le bâtiment) mais ce sont bien les individus qui donnent un accès LÉGAL à leur ennemi qui vient siéger au milieu d’eux  lors des réunions. N’était-ce pas avec raison que LE SEIGNEUR DE TOUTE GLOIRE a prononcé les paroles suivantes à Jean :
Apocalypse chapitre 2 versets 12 à 17 12 Écris à l’ange de l’Église de Pergame: Voici ce que dit celui qui a l’épée aiguë, à deux tranchants : 13 Je sais où tu demeures, je sais que là est le trône de Satan. Tu retiens mon nom, et tu n’as pas renié ma foi, même aux jours d’Antipas, mon témoin fidèle, qui a été mis à mort chez vous, là où Satan a sa demeure.14 Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité.15 De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes.16 Repens-toi donc; sinon, je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l’épée de ma bouche.17 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit.

La main mise du diable ainsi que celles de ses démons dans nos vies et de fait dans nos rassemblements n’est possible qu’à cause des portes que nous avons ouvertes et laissées ouvertes par le péché (= toute forme de rébellion à DIEU = faire ce que nous voulons et non la volonté de DIEU).

L’ennemi ne vient que récupérer ce qui lui appartient, ces choses qui sont de lui et que nous gardons précieusement :

l’hypocrisie dans les cœurs alors que nous affichons des sourires devant les frères et sœurs quant nos cœurs sont remplis de jalousie, de colère, de haine, d’envie, de rivalités, la compétitions, les divisions, les querelles, les faux-semblant, le paraître…
le mensonge pour dissimuler les rébellions/péchés que nous continuons de pratiquer dans le secret pensant que cela ne nous regarde que nous : NON! Non seulement nous souillons nos vies mais nous venons aussi souiller les autres au sein de l’assemblée/l’église locale car nous ouvrons la porte au diable pour qu’il vienne, maintenant que nous lui avons donné un accès LÉGAL (j’insiste sur ce point, cet accès est légal)…

Comment pouvons-nous croire que les esprits impurs/les démons n’ont pas accès au milieu de nous avec AUTANT de ténèbres dans certains pour ne pas dire la plupart de nos cœurs?

Chacun de nous est de fait concerné et tout aussi responsable de tout faire en se soumettant à DIEU pour pouvoir dire comme JÉSUS LE CHRIST « le prince de ce monde vient et il n’a rien en moi » (Lire Jean chapitre 14).
Qu’est-ce que le diable a ENCORE en toi, en moi c’est-à-dire quelles sont les pensées, les paroles, actions qui émanent de nous et qui manifestent sa nature plutôt que la nature de DIEU?
Réalisons-nous qu’il est de notre responsabilité de renoncer à chacune de ces choses et nous faire violence à cet effet (= nous discipliner)?
Galates chapitre 5 versets 16 à 17 16 Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair.17 Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.

Que faire maintenant?

Recherche DIEU, développe une réelle communion avec LE SAINT ESPRIT QUI a été envoyé pour nous conduire dans toute la vérité (Lire Jean chapitre 16).
Lire aussi les notes suivantes pour voir les précédentes animations : Forte ou faible : quelle soldate es-tu?  La réalité SPIRITUELLE derrière le mariage, le divorce et le remariage  Un ennemi INVISIBLE et POURTANT BIEN RÉEL : Église RÉVEILLE-TOI!!!

FORTE OU FAIBLE : QUELLE SOLDATE ES-TU?

Chère sœur,

La bataille dans laquelle nous sommes engagés en tant que croyants en JÉSUS CHRIST est réelle et intense : il n’y a pas de place pour être un SOLDAT FAIBLE.

DÉCIDE AUJOURD’HUI de devenir un soldat SELON LA PENSÉE DE DIEU, comme Daniel (regarde l’animation et tu comprendras).

Lire les notes suivantes : En communion avec l’esprit de découragement?  L’esprit de division accueilli dans ta famille Une guerre sans merci Un ennemi INVISIBLE et POURTANT BIEN RÉEL : Église RÉVEILLE-TOI!!!  LA RÉALITÉ SPIRITUELLE DERRIÈRE LE MARIAGE, LE DIVORCE ET LE REMARIAGE LE DEGRÉ DE CONSÉCRATION FAIT LA DIFFÉRENCE ENTRE DEUX CHRÉTIENS NE DONNEZ PLUS AU DIABLE ACCÈS A VOTRE FAMILLE

La réalité SPIRITUELLE derrière le mariage, le divorce et le remariage

J’ai été particulièrement interpellée en regardant cette vidéo d’animation avant de la traduire car je réalisais combien les mariés ont besoin de se préparer spirituellement avant d’entrer dans le mariage c’est à dire de mener le combat dans le domaine spirituel.

Cette vidéo interpelle lorsque tu considères qu’avant même que deux enfants de DIEU (un homme et une femme) ne s’engagent dans les préparatifs de la fête des noces/jour du mariage, leur ennemi le diable a déjà commencé à mettre en place un plan pour détruire leur mariage et aussi leur progéniture.

En face un ennemi organisé, menant à bien son plan étape par étape… Comment est-ce qu’un couple d’enfants de DIEU pourrait-il s’engager dans les fiançailles et se préparer à entrer dans le mariage sans mener le combat face à son adversaire dans le monde invisible? Ne serait-ce pas suicidaire?

Pourtant… C’est bien le triste spectacle auquel nous assistons aujourd’hui dans l’Église de DIEU où l’échec dans le mariage qui conduit ou non au divorce a fini par ne plus être très anormal…

Chacun de nous doit réagir pour s’aligner avec la pensée divine.

Que cette vidéo d’animation soit un instrument pédagogique entre les mains du SAINT ESPRIT pour :

  • interpeller la conscience de ceux qui sont déjà dans le mariage afin qu’ils agissent en conséquence car il n’est jamais trop tard;
  • enseigner les fiancés et leur faire prendre conscience de la guerre dans laquelle ils sont engagés et qu’ils doivent résister à leur adversaire et détruire ses projets contre leur futur mariage et leur descendance;
  • déjà préparer les célibataires qui aspirent au mariage afin qu’ils réalisent que le mariage n’est pas fait pour les enfants c’est à dire pour ceux qui sont encore légers avec la chair/la nature humaine, en pensant que la vie en CHRIST est une colonie de vacances ou un voyage paisible :

nous sommes en guerre c’est pourquoi chacun doit se battre.

A ceux qui sont présentement tournés vers l’option du divorce je recommande de considérer les conséquences spirituelles de cette « solution » que vous envisager, conséquences sur vos vies, sur celles de vos enfants et aussi sur votre descendance à venir. Ne vivez pas/plus que pour vous, faites des choix en ayant en tête qu’ils pourront soit aider vos enfants et leur descendance soit leur rendre la vie difficile car tout ce que nous posons comme acte finit toujours par donner le fruit de la même espèce.

Jacques chapitre 4 versets 7 à 10 7 Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.8 Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos cœurs, hommes irrésolus.9 Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse.10 Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.

Je te recommande les témoignages suivantes : celui d’un mariage restauré après l’adultère du mari et la fidélité de l’épouse à l’alliance faite devant DIEU + LE DIEU QUI ramène l’amour dans le foyer et qui empêche le divorce

Les parents : précurseurs de l’Avènement du Roi

Par Une autre sentinelle

Précurseur (définition): Personne qui, par son action, a plus ou moins préparé les voies à une doctrine, à un mouvement ou qui a devancé l’exposé d’une théorie.

YaH’shua/Jésus est notre précurseur dans les lieux célestes.
Hébreux 6:20 nous explique qu’Il « est entré pour nous –par-delà le rideau, dans le lieu très-saint (v. 19)- comme précurseur, ayant été fait souverain sacrificateur pour toujours, selon l’ordre de Melchisédek.« 

Notre Seigneur est la Porte et l’unique chemin qui mène au Père, et en même temps, le premier-né d’entre les morts. Par Son obéissance et Sa sainteté parfaites lorsqu’IL fut ici sur terre, puis Son sacrifice et Sa résurrection, Il fraya pour nous le chemin jusques à devant le trône du Père, auquel Il nous réconcilia. Beaucoup d’entre nous en sommes conscients. Cependant, réalisons-nous également que si Christ est notre précurseur au Ciel, nous qui Lui appartenons sommes Ses précurseurs sur la terre ?

Reprenons la définition du mot « précurseur », nous « préparons les voies à une doctrine, à un mouvement » : le retour du YaH’shua, ou encore nommé « le jour du Seigneur. »

Apocalypse 22:12 rapporte Ses propres paroles :

« Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre.« 

Jean-Baptiste fut choisi comme précurseur afin de préparer la première venue du Fils de Dieu, Sauveur des Hommes (Lire Luc 1:17, Jean 3:28).
Pareillement, nous, Ses disciples sommes aussi appelés à continuer la tradition des apôtres en annonçant non seulement l’oeuvre qu’Il accomplit durant Sa première venue, mais également à proclamer le message de Son retour imminent en tant que Juge et Roi (Cf. les paroles de YaH’shua dans Matthieu 24-25; celles de Paul dans 1 Thessaloniciens 4:13-18 et Tite 2:11-14; celles de Pierre dans 2 Pierre 3).

Alors que je lisais un livre intitulé  « Les 7 engagements d’un précurseur » par Mike Bickle, je m’arrêtai sur cette phrase :

« Les parents font partie des précurseurs ayant le plus grand impact alors qu’ils préparent leurs enfants au retour de Jésus et leur enseignent les implications liées à Son avènement.« 

Être PARENT signifie AIMER tes enfants PLUS QUE TU NE T'AIMES

Être PARENT signifie AIMER tes enfants PLUS QUE TU NE T’AIMES

En méditant dessus, je commençai à saisir la profondeur de ces mots et l’immense privilège ainsi que le rôle décisif qu’un parent joue dans la vie de son/ses enfant(s).

Dans notre société actuelle, avoir des enfants est considéré soit comme la prochaine étape inhérente à la vie d’un individu ayant atteint la vingtaine ou la trentaine, soit encore comme une décision ne reposant que sur soi, selon le leitmotiv « Mon corps, mon choix, mon droit ». Certains considèrent la parenté comme la dernière décision à prendre si l’on veut poursuivre une brillante carrière professionnelle, et d’autres rejettent voire maltraitent leurs enfants car non-désirés/non-planifiés.

Pour nous qui suivons le Seigneur, le renouvellement de notre intelligence nous pousse à jeter un regard différent sur le but de la parenté.

Nous le savons : notre mission consiste à faire des disciples, leur enseigner à observer les commandements de YaH’shua, les baptiser en Son Nom.

Comme vous l’avez peut-être déjà observé, devenir disciple ne se fait pas en un jour. C’est un processus durant lequel la personne venant à Christ renonce à soi-même, abandonne son ancienne vie, apprend à déprécier les principes du monde pour considérer uniquement la Vérité de DIEU. Ce cheminement s’opposant aux désirs de la chair est rendu souvent plus ardu et difficile à cause des fardeaux et blessures du passé. La Parole nous dit cependant que si une personne est exposée aux principes de DIEU dans son enfance, le cours de sa vie sera drastiquement différent.

Proverbes 22:6 Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre, et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas.

Proverbes 3:1-8  Mon fils, n’oublie pas mes enseignements, Et que ton coeur garde mes préceptes car ils prolongeront les jours et les années de ta vie, et ils augmenteront ta paix. Que la bonté et la fidélité ne t’abandonnent pas; lie-les à ton cou, écris-les sur la table de ton coeur. Tu acquerras ainsi de la grâce et une raison saine, Aux yeux de Dieu et des hommes.

Confie-toi en l’Éternel de tout ton coeur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse. Reconnais-Le dans toutes tes voies, et Il aplanira tes sentiers. Ne sois point sage à tes propres yeux, crains l’Éternel, et détourne-toi du mal. Ce sera la santé pour tes muscles, Et un rafraîchissement pour tes os. »

Avoir des enfants/être parent est un unique privilège car DIEU nous confie ainsi un être dont la vie, dès le départ, peut-être orientée vers un seul but : connaître DIEU et Son fils YaH’shua qu’Il a envoyé. Quelque part, c’est la façon la plus « naturelle » de faire des disciples.

Considérons comment le Maître fit des disciples.

Il les prit sous Son aile, les laissa Le suivre et vivre avec Lui afin d’observer de près Sa vie et Sa dévotion entière au Père Céleste. Il les nourrit spirituellement et physiquement, leur enseigna et leur expliqua les voies de DIEU, répondit à leurs questions et requêtes, apaisa leurs doutes, pria pour eux afin de Les délivrer du mal, les aima jusqu’au bout et offra Sa vie pour eux.

N’est-ce pas là la façon dont un parent prend soin de son/ses enfant(s) ?

Ses mots « Non, je ne vous laisserai pas seuls comme des orphelins, mais je reviendrai vers vous«  démontrent, par l’utilisation du mot « orphelin » qu’IL les considérait effectivement comme ses enfants, non dans la chair, mais dans l’Esprit.

Là où le Seigneur eût besoin de recruter Ses disciples par un « Suis-moi », ceux qui deviennent parents héritent d’êtres fragiles et totalement dépendants d’eux, qui ne peuvent rien faire d’autres que les suivre et les imiter.

Tel le Maître traita Ses disciples, agissons donc de même avec nos (futurs) enfants afin de faire d’eux non uniquement notre progéniture, mais des enfants spirituels et disciples de YaH’shua, afin que nous puissions les considérer tel Paul pouvait adresser Tite : « mon enfant légitime/véritable en notre commune foi » (Tite 1:4).

Que les exhortations de YaH’shua (Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas. Luc 18:16) comme de Paul (Pères, n’exaspérez pas vos enfants pour ne pas les décourager. Colossiens 3:21) soient nos encouragements afin de Leur montrer par notre comportement et nos paroles comment suivre le Seigneur.

vos-enfants-vous-imitent-montrer-leur-le-bon-exemple

Les enfants sont de grands IMITATEURS. Alors donnez leur un MAGNIFIQUE exemple à imiter.

L’ordre ici est important ! Il est facile de dire à son enfant « Ne mens/vole pas », puis quelque temps après d’emprunter avec lui/elle les transports en commun ayant acheté pour lui/elle un billet demi-tarif alors qu’il/elle a déjà dépassé l’âge limite, mais beaucoup moins évident de lui dire de ne pas mentir ni voler après avoir posé un tel acte.

Être parent est peut-être la manière la plus « naturelle » de faire des enfants, mais en même temps celle qui constamment défie notre chair et expose l’état de nos âmes. Au milieu des frères et soeurs ou de ceux que nous souhaitons amener à Christ, nous avons tendance à présenter notre meilleur visage d’enfants de DIEU. Nous faisons attention à notre comportement et à nos paroles. Mais à la maison ou sein du foyer, où nous laissons souvent notre chair aller, nous sentant à l’abri des regards externes (bien qu’Hébreux 12:1 nous dise autrement), n’oublions pas les yeux de nos enfants posés sur nous.

Ne les exaspérons pas par notre hypocrisie en leur enseignant « Fais ce que je dis, mais non pas ce que je fais », car une telle attitude les empêchera certainement d’aller vers Le Sauveur que nous professons pourtant de notre bouche.

Montrons-leur plutôt notre foi en DIEU par nos œuvres.

Faisons leur comprendre de façon concrète comment ce qu’ils ont appris à « L’école du dimanche » (si nous les y envoyons) s’applique dans leur vie quotidienne d’enfants, qu’ils soient à l’école, ou à la maison.

N’ayons pas peur de faillir à ces objectifs, car c’est précisément dans ces moments où nous agirons mal en leur présence ou à leur égard, qu’en nous relevant, nous leur montrerons un exemple d’humilité et de repentance qui restera gravé dans leurs mémoires.

L’état du monde dans lequel nous vivons est alarmant. Celui dans lequel nos enfants naîtrons et vivrons le sera davantage encore.

Notre prise de conscience actuelle déterminera en grande partie les personnes qu’ils deviendront. Il n’y a que deux options :

allons-nous par notre intégrité et notre dévotion au SEIGNEUR leur montrer Le Chemin (c’est à dire Celui) qui fera d’eux des hommes et des femmes marchant dans la vérité et éclairant les multitudes de personnes qui seront dans les ténèbres

ou bien

les préparons-nous par notre style d’éducation, notre conformité au monde et/ou notre passivité à appartenir à ceux qui seront rebelles à DIEU, offensés par YaH’shua, séduits, perdus, et dans les ténèbres ?

DIEU nous en garde.

Nous, (futurs) parents faisons partie des précurseurs ayant le plus grand impact alors que nous préparons nos (futurs) enfants au retour de Jésus et leur enseignons les implications liées à Son avènement. 

Sourcehttp://jesuschristestmavie.com/les-parents-precurseurs-de-lavenement-du-roi/

Établis PAR DIEU comme des SENTINELLES et non comme DES TYRANS au sein de nos familles

Il y a des choses qui doivent rester entre DIEU et chacun de nous. Certaines situations vécues au sein même de nos familles ne peuvent pas être étalés dehors sous prétexte que nous sommes avec des frères et soeurs en CHRIST car bien souvent nous en parlons avec si peu d’amour que cela finit par être de la calomnie, des murmures.

J’ai aussi été de ce nombre, de ceux qui avaient oublié d’où est-ce que DIEU les avait sortis au point d’être devenus des tyrans dans leurs maisons alors que c’est en tant que sentinelles que DIEU les y avait placés.

La sentinelle veille dans le présence de DIEU pour ensuite avertir les autres du danger et cela au temps et à la manière de DIEU parce que son but est d’apporter la vie de DIEU dans les cœurs et non pas de mettre un nouveau fardeau sur les épaules des hommes.

Souvent nous oublions que nous ne sommes pas nés enfants de DIEU et qu’il y a eu une période au cours de laquelle nous marchions en ennemis de la croix, en rébellion ouverte contre DIEU au point de ne pas supporter d’entendre quelqu’un nous parler des « histoires de JÉSUS » mais est-ce pour autant que nous étions « insauvables »? Non et la preuve en est que nous sommes là aujourd’hui connaissons et cherchons à connaître LE DIEU DE NOTRE SALUT. Certains ont usé de patience à notre égard durant cette période, d’autres ne nous ont jamais parlé de JÉSUS CHRIST parce que leur mission était uniquement de prier pour nous dans le secret.

Ainsi, de même que DIEU a usé et use encore de patience à notre égard, nous aussi devons agir de même envers les autres, chose que nous faisons souvent. Toutefois les choses se corsent lorsque vient le moment d’user de la même patience selon DIEU, de même amour, de la même douceur avec les membres de notre famille, de notre maison. C’est étonnant de voir que la patience usée à l’égard des gens du dehors est vite oubliée lorsque nous parlons à notre mari, à notre femme, à nos frères et sœurs, à nos enfants, à nos parents et tout cela justifié par le fait qu’ils s’entêtent, qu’ils refusent de croire. A partir de là, nous passons à l’offensive  pour parler de l’enfer, du châtiment de DIEU, des conséquences de leurs actes et j’en passe.

La Parole de DIEU parle avec justice de l’enfer, du châtiment de DIEU mais est-ce pour autant que  nous devons en parler constamment, sans l’amour de DIEU? Oui nous souffrons pour eux, nous souffrons de les voir refuser le salut en CHRIST pour le moment dans la conscience qu’ils finiront en enfer s’ils meurent ainsi mais pensons-nous les aimer plus que JÉSUS CHRIST LUI-Même QUI s’est offert pour eux? Nul besoin donc de tyranniser nos familles à force de ne citer que les versets bibliques, de constamment leur tomber dessus pour leur expliquer ce qu’ils ont encore fait de mal CONTRE DIEU.

Parler comme UNE SENTINELLE, comme LA SENTINELLE DE DIEU

comment donc invoqueront-ils romains 10 14 Romains chapitre 10 versets 13 à 17  13 Car quiconque invoquera le nom du Seigneur, sera sauvé. 14 Comment donc invoqueront-ils celui auquel ils n’ont point cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a pas quelqu’un qui prêche? 15 Et comment prêchera-t-on, si l’on n’est pas envoyé? selon ce qui est écrit: Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes choses! 16 Mais tous n’ont pas obéi à l’Évangile; car Ésaïe dit: Seigneur, qui a cru à notre prédication? 17 La foi vient donc de ce qu’on entend; et ce qu’on entend, vient de la parole de Dieu.

Accordons nous avec la vérité scripturaire selon laquelle les hommes ont besoin d’entendre la prédication de la croix afin d’invoquer le nom du SEIGNEUR JÉSUS CHRIST pour être sauvés. 

Nous devons de ce fait parler mais pas en étant animés par la chair, par NOTRE conception des choses. Nous devons témoigner de CHRIST mais pas n’importe comment parce que le plus important n’est pas que nous parlions mais que nous parlions sous l’inspiration du SAINT ESPRIT.

Il est possible d’utiliser la Parole de DIEU sans pour autant parler sous l’inspiration de DIEU et quels fruits pensons-nous que cela produira dans les cœurs? La mort, la rébellion encore plus accentuée contre DIEU en ce que ces personnes auront de DIEU une fausse image, celle erronée que nous leur aurons présentée.

Est-ce que cela signifie que nous ne devons pas pour autant parler à nos familles? Certainement que non. Nous devons leur parler mais en tant que des sentinelles c’est pour dire que nos cœurs doivent réellement gémir pour eux dans la prière devant DIEU, que nos cœurs doivent être circoncis jour après jour pour que nos bouches deviennent alors la bouche de DIEU en ce qu’au travers de nous IL leur parlera.

Jérémie chapitre 15 versets 16 à 19  16 Dès que j’ai trouvé tes paroles, je les ai dévorées; et tes paroles sont la joie et l’allégresse de mon cœur. Car ton nom est invoqué sur moi, Éternel, Dieu des armées! 17 Je ne me suis point assis dans l’assemblée des moqueurs, pour m’y réjouir; mais, à cause de ta main, je me suis assis solitaire, car tu me remplissais d’indignation. 18 Pourquoi ma douleur est-elle continuelle? Et pourquoi ma plaie est-elle incurable, et ne veut-elle pas guérir? Serais-tu pour moi comme une source qui trompe, comme des eaux qui ne durent pas? 19 C’est pourquoi ainsi a dit l’Éternel : Si tu reviens, je te ramènerai: tu te tiendras devant moi; et si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est vil, tu seras ma bouche; ils se tourneront vers toi, et tu ne te tourneras pas vers eux.

Dans le passage ci-dessus, DIEU demande à Jérémie ce qu’IL nous demande aussi : une séparation entre ce qui est précieux d’avec ce qui est vil. Nous pouvons aussi le comprendre comme une séparation d’avec les œuvres de la chair – les œuvres, les initiatives venant de l’Homme et non de L’ESPRIT DE DIEU – qui ne sont que vanité en ce qu’elles ne produisent pas la vie de DIEU et ne sont pas agréées de LUI d’ailleurs.

La sentinelle est un instrument de DIEU, l’intercesseur de DIEU, Son relais sur la terre des vivants pour qu’au travers de sa vie DIEU conduise les hommes au salut et non à la perdition.

La sentinelle souffre beaucoup en ce qu’elle porte le fardeau du cœur de DIEU pour ces âmes perdues y compris celles de sa familles et cette douleur la conduira à s’humilier devant DIEU constamment pour LE laisser faire, LE laisser sauver.

Ésaïe chapitre 62 versets 6 à 7  6 Jérusalem, j’ai placé des gardes sur tes murailles; ni le jour, ni la nuit, jamais ils ne se tairont. Ô vous qui faites souvenir de l’Éternel, n’ayez point de repos; 7 Et ne lui donnez point de repos, jusqu’à ce qu’il ait rétabli Jérusalem, jusqu’à ce qu’il ait fait d’elle un sujet de louange sur la terre! 

Être une sentinelle ne s’improvise pas car c‘est DIEU QUI fait de nous des sentinelles et notre efficacité dans cette position est étroitement liée avec notre soumission à la volonté parfaite de DIEU, volonté qui inclut aussi le renoncement à nous-mêmes jour après jour, situation après situation.

Apprendre à perdre pour que l’autre soit gagné à CHRIST

Nous ne pouvons pas laisser DIEU nous enseigner comment il faut perdre pour gagner l’autre tant que nous n’aurons pas appris à regarder à l’autre au travers de Son regard. Non les membres de ta famille ne sont moins aimés de DIEU que toi et elles sont aussi des âmes qui ont besoin du salut en JÉSUS CHRIST au même titre que ces personnes que tu aides dehors, personnes pour lesquelles tu prends beaucoup de temps pour expliquer encore et encore les mêmes choses sans t’énerver ni manquer de patience.

Pourquoi donc n’arrivons nous pas toujours à agir de la même manière avec ceux qui vivent sous le même toit que nous? Je pense que cela est aussi du au fait que nous les aimons plus que les inconnus que nous rencontrons et dans cette position, consciemment ou pas, nous désirons plus leur salut que pour les autres au point d’être prêts à vouloir faire les choses sans DIEU c’est à dire par le bras, par l’énergie de notre propre volonté d’où tous les dégâts que cela a pu produire :

  • certains ne veulent même plus nous adresser la parole mais étant tellement convaincus d’être dans le vrai, nous avons tout mis sous le coup de la persécution alors qu’il y avait peut-être une partie à mettre sous le coup de l’agissement par la chair 🙁
  • d’autres ne nous supportent simplement plus parce qu’ils savent que quoi qu’ils fassent, nous brandirons encore un énième verset biblique et pour éviter cela, ils nous évitent tout simplement 🙁

Cela est beaucoup plus grave que ce que nous pensons parce que certains de nos propres sont tellement mal et ne sachant pas vers qui se tournés, ils se sont tournés vers des personnes qui leur ont prodigué de mauvais conseils alors qu’au travers de nous DIEU voulait les conseiller avec justice, amour et droiture, comme un père conseille son enfant.

L’heure n’est pas à se morfondre sur nous-mêmes si à la lecture de ces mots nous prenons conscience que notre attitude ressemblait plus à celle d’un tyran qu’à celle d’une sentinelle. Humilions-nous avec un cœur vrai devant DIEU pour LE laisser nous enseigner, nous éduquer à aimer, parler, à agir comme Ses sentinelles, celles qu’IL forme dans le secret, dans la solitude pour veiller pour la famille.

Alors que nous apprendrons à perdre y compris lorsque nous aurons raison, nous verrons DIEU faire des choses prodigieuses, disposer les cœurs d’une façon remarquable, ouvrir des portes pour que nous partagions Sa Parole avec ces personnes si chères à nos cœurs. Rien ne LUI est assurément impossible, rien. Comprenons le dans notre cœur et non plus seulement de manière intellectuelle afin de prier avec persévérance, de LE laisser nous conduire en ayant constamment en tête qu’IL sait ce qu’IL fait, LUI dont la volonté est que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité (1 Timothée chapitre 2).

A certains moments, il nous faudra nous taire, accepter de nous comporter comme si nous avions tort bien que nous ayons raison et tout cela dans le but de gagner l’autre, de ne pas l’irriter davantage, de ne pas l’affaiblir lui qui est peut-être plus faible que nous dans la foi en CHRIST. Typiquement, nous devrons renoncer à parler, à réprimander, à dire combien un acte est mauvais si DIEU ne nous dit pas de parler parce qu’IL sait qu’à cet instant là le cœur de notre parent n’est simplement pas disposé à recevoir ce que nous aurons à dire. A quoi bon parler? N’est-ce pas plus sage de prier pour que DIEU l’interpelle, qu’IL dispose son cœur et qu’IL nous utilise en Son temps pour parler? La sentinelle apprend jour après jour à ne plus avoir de considération pour elle-même afin de vivre pour voir le nom de son DIEU glorifié au sein de sa maison.

L’oeuvre de DIEU est si remarquable lorsque nous réalisons que le plus important ce n’est pas d’avoir raison, lorsque nous prions avec vérité de cœur « SEIGNEUR je ne veux pas avoir raison mais que TU agisses dans Son cœur ».

A force de ne pas être considérés lorsque nous avertissons nos familles du danger à venir, nous avons peut-être eu à penser « que le danger se produise » afin que nos familles réalisent que nous avions raison pour prêter plus attention à l’avenir mais cette attitude de cœur aussi disparaît dans la présence de DIEU.

En fait, quand le danger annoncé par la sentinelle se produit, elle ne regarde pas au fait que ce que DIEU lui avait dit est vrai (= qu’elle avait raison) mais elle souffre parce que les hommes ont méprisé la voix de DIEU et en subissent de ce fait les conséquences  : la sentinelle pleurera encore devant DIEU pour le pardon de ceux qui ont péché/désobéi à DIEU, elle jeûnera, priera pour que DIEU restaure.

Nous sommes des sentinelles. Agissons en tant que telles avec l’aide de DIEU.

Fraternellement.

moi et ma maison nous servironsYHWH

 

Sourcehttp://jesuschristestmavie.com/etablis-par-dieu-comme-des-sentinelles-et-non-comme-des-tyrans-au-sein-de-nos-familles/