Archive | août 2017

Message à l’Église : Tu es insensible aux priorités de DIEU

J’avais lu le message suivant sur la page Facebook d’un serviteur de DIEU il y a quelques semaines déjà, je le poste ici. Que celle qui voudra entendre entende et agisse en conséquence parce que l’heure n’est plus au sommeil mais au réveil car LE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST revient bientôt assurément. Après avoir lu le texte ci-dessous, suis ou suis encore une fois la brève vidéo en bas de page.

 

URGENT !!!

J’ai mal dans mon cœur à cause de ce que je perçois et sens dans le cœur du SEIGNEUR!!! 

J’ai vu des peuples, des tribus, des nations aller droit en enfer alors que l’Église est tournée vers elle-même, ne se souciant que de son bien-être, ne concentrant ses prières que sur elle-même du genre : mon mariage, ma santé, ma prospérité, ma délivrance, ma vie… Alors que DIEU t’attend au champ, Église tu ne te soucies que de toi!!! Alors que les âmes meurent, tu fermes les yeux et tu veux te convaincre que ce que tu veux est Ma volonté.

Ainsi parle LE SEIGNEUR : « Allez prêchez la bonne nouvelle à ceux qui sont perdus, telle est Ma volonté pour cette saison!!! »

Mon frère, ma sœur alors que tu veux que DIEU te donne ton mariage, il y a ton meilleur ami, ta copine, ta cousine, ton voisin de classe, ton collègue de travail qui n’est même pas sauvé et le comble est que tu ne t’en soucies même pas!!!

OOOOOOOOOh peuple insensible aux priorités de DIEU, vous serez jugés à cause de votre désobéissance!!!

PÈRE aide-nous!!! Je suis très triste ce soir!!!

Église levons-nous!!! Frère, sœur lève-toi!!! Tu as déjà assez été motivé, tu as déjà assez d’investissement de DIEU en toi alors lève-toi.

Entrons tous dans cette grande commission et réjouissons le cœur du PÈRE en LUI faisant une bonne offrande des âmes fraîches!!! ».

Canada : naissance du premier bébé au monde sans genre – à la demande des parents

Par Jean-Patrick Grumberg

Dans ce qui est censé être une «première au monde», un bébé né au Canada en novembre dernier a reçu une carte d’identité gouvernementale sans genre à la demande de ses parents.

La carte d’identité, émise par les services médicaux de Colombie-Britannique, au Canada, donne aux résidents de la province canadienne un accès aux services médicaux publics et à d’autres services nécessitant une preuve d’identité.

Searyl Atli Doty, âgé de 8 mois, a reçu une carte d’identité où est indiqué « Sexe : U », pour « non spécifié » ou « inconnu ».

Kory Doty, le « non-père non-mère transsexuel parent non-binaire » qui veut être appelé par le pronom «eux», a expliqué sa décision de résister à l’attribution du genre de son bébé dans un communiqué publié par la Coalition sans genre, un groupe qui préconise que les documents gouvernementaux du Canada ne précisent pas le genre.

« Je ne donne pas de genre à mon enfant. Il appartient à Searyl de décider de la façon dont il s’identifie, lorsqu’il sera assez âgé pour développer sa propre identité de genre. Je ne vais pas exclure son choix en fonction d’une assignation arbitraire du genre à la naissance sur la base d’une inspection de ses organes génitaux « , a déclaré Doty.

Doty a demandé une révision judiciaire de la décision qui donnait à Searyl un sexe à sa naissance, en faisant valoir qu’un marqueur de genre sur l’acte de naissance du bébé viole les droits du bébé à la «liberté et la sécurité de la personne, à la liberté d’expression et à l’égalité en vertu de la Charte des droits et libertés».

Doty est l’un des huit plaignants transsexuel et inter-sexe dans une affaire actuellement examinée par le Tribunal des droits de la personne de Colombie-Britannique.

Ils réclament l’élimination des marqueurs de genre sur tous les nouveaux certificats de naissance.

Peut-on aller plus loin dans la dégénérescence ? Peut-on plus mépriser encore le principe de précaution ? Peut-on accepter sans rien dire que des transsexuels adoptent des enfants et jouent avec leur psychique au nom de leur vision déformante du monde ? S’arrêtera-t-on un jour, ou faut-il laisser la gauche progressiste détruire le monde occidental par respect pour son droit à faire des expériences ? Sous prétexte que toute discussion autour des excès de l’homosexualité est immédiatement verrouillée pour cause d’accusation d’homophobie, faut-il rester silencieux et regarder ces bébés être sacrifiés ?

Sourcehttp://www.dreuz.info/2017/07/22/canada-naissance-du-premier-bebe-au-monde-sans-genre-a-la-demande-des-parents/

Une jeune fille promène en laisse… un quinquagénaire nu avec une balle dans la bouche

Publié le 26 avril 2017

Une jeune fille a été arrêtée dans la forêt de Meudon, dans les Hauts-de-Seine, alors qu’elle promenait un quinquagénaire nu. Particularité de la promenade : l’homme était donc nu, tenu en laisse et avec une balle dans la bouche. 

C’est un chauffeur VTC qui a surpris ces deux promeneurs, dans l’après-midi du mardi 25 avril. Une drôle de rencontre, puisqu’il a surpris deux promeneurs dans une position assez douteuse. En effet, une jeune fille, à peine âgée de 20 ans, ne promenait pas son chien cette après-midi là, mais plutôt un homme de 53  ans. Elle le tenait en laisse, complètement nu, et encore plus étrange, l’homme avait une balle dans la bouche. Sans perdre une minute, le chauffeur a alerté les services de police, qui se sont rendus sur place et ont assisté à la même scène.

Pris en flagrant délit, les deux promeneurs ont donc été interpellés pour «exhibition sexuelle». Ils ont été conduits au commissariat de Meudon afin d’y être interrogés. Pour rappel, l’exhibition sexuelle imposée à la vue dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende.

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2017/04/26/2563469-hauts-seine-jeune-fille-promene-laisse-quinquagenaire-nu-balle-bouche.html

Commentaire de femmeselonlecoeurdedieu.fr

La plupart des gens se réclament « libres » aujourd’hui, chacun pensant « je fais ce que je veux, je suis libre ».

Les Hommes le sont-ils vraiment? Cet homme et cette jeune femme dont il est question dans cet article pensaient certainement être libres – et peut-être le pensent-ils encore – en ce qu’ils ne faisaient que faire ce que bon leur semblait mais sont-ils libres pour autant?

Suis cette brève vidéo et tu auras la réponse et vas plus loin en te demandant est-ce que tu es libre réellement.

Missionnaires Y COMPRIS SUR LE LIEU DU TRAVAIL

Un missionnaire a été mandaté pour un but bien précis (= sa mission) et pour un temps. Chaque croyant est missionnaire sur la terre des vivants car dès que nous passons des ténèbres à la lumière (Lire Colossiens chapitre 1) par la miséricorde et la grâce de DIEU, IL fait de nous Ses ambassadeurs, Ses représentants sur la terre des vivants (Lire 2 Corinthiens chapitre 5). Notre champ de mission s’étend jusque sur notre lieu de travail.

T’es-tu déjà demandé(e) pour quelles raisons/dans quel but étais tu employé(e) dans cette entreprise, à ce poste? Se pourrait-il que tu y sois PREMIÈREMENT pour autre chose que pour gagner ton pain? Est-il possible que tu y sois PREMIÈREMENT pour exercer ta fonction d’ambassadeur du Royaume des cieux?

Le lieu de travail est un champ de mission comme un autre et il est important de comprendre ce que DIEU attend de chacun de nous afin de ne pas y être sans accomplir Sa volonté ou de ne pas nous en aller de cette entreprise avant d’accomplir notre mission.

Souvent, notre adversaire le diable comprenant que la raison de la présence du croyant dans cette entreprise est beaucoup plus GRANDE que la rémunération, il peut l’y harceler, créer une atmosphère oppressante de différentes manières afin que le croyant détourne ses yeux de Son SAUVEUR et se concentre sur les situations éprouvantes qu’il y connaît, oubliant ainsi qu’il est MISSIONNAIRE. Quelques fois la pression peut encore s’intensifier à force que le croyant se fait violence pour garder son regard fixé sur YEHOSHUA/JÉSUS. Il est de la responsabilité du croyant de ne pas se fier à la réalité présente mais de rester attaché à la vérité pour ne pas emprunter le chemin de la démission lorsque la mission à accomplir pour la cause de son DIEU n’est pas encore achevée.

Comment le savoir? Qu’est-ce qui me dit que les difficultés présentes ne sont pas un signe qu’il faille que je m’en aille?

Chacun peut trouver les réponses aux différentes questions qu’il se pose dans la communion avec LE SAINT-ESPRIT (2 Corinthiens chapitre 13 verset 13).

=> Lire attentivement Matthieu chapitre 5

Au milieu des ténèbres qui retiennent captifs nos collègues, nous avons été établis pour être la lumière du monde, le sel de la terre par notre comportement afin qu’ils voient nos bonnes œuvres et glorifient notre PÈRE QUI est dans les cieux.

P2CHEURS D4HOMMESSois cette oreille attentive dont ton collègue a besoin. Sois la joie qui interpelle alors même que la plupart de tes collègues sont stressés par les conditions de travail. Sois celui/celle qui apaise les tensions alors que d’autres les attisent. Sois cette personne qui prient pour ses collègues avec compassion, ferveur et persévérance et tu verras les écluses des cieux ouverts et tes collègues être attirés vers JÉSUS LE DIEU QUI habite en toi.

Matthieu chapitre 5 verset 16 Que, de la même manière, votre lumière brille devant les hommes afin qu’ils voient notre belle manière d’agir et qu’ainsi ils célèbrent la gloire de votre PÈRE CÉLESTE.

NB : l’école et le lieu de formation sont tout autant des champs missionnaires que l’est le lieu du travail. Le croyant ne va donc pas à l’école que pour s’instruire, il ne se rend pas sur son lieu de formation que pour apprendre comment exercer un métier et n’est pas sur son lieu de travail que pour gagner son pain et acquérir plus d’expérience. Son identité est ENFANT DE DIEU par conséquent REPRÉSENTANT DE SON PÈRE partout où il se trouve.