Archive | janvier 2018

IL N’Y A PAS FORCÉMENT BESOIN DE BEAUCOUP PRIER – Faux raisonnement partie 2 (exhortation)

Chère sœur,

Une première vidéo avait déjà été postée sur ce blog comme étant la première partie de cette série sur les faux raisonnements, vidéo que je t’invite à suivre ou à suivre encore une fois à partir de ce lien : ICI

Pour continuer la série, voici la partie 2 : suis et si tu es édifiée, partage le lien à d’autres pour leur édification au même titre que j’ai partagé cette vidéo avec toi.

Pour terminer, je te recommande de lire d’autres notes/articles sur la prière dans catégorie Femme de prière : ICI

Ces soldats tombés au combat parce que NOUS les avons tués

Dans aucune armée de ce monde nous ne voyons ce qui est simplement impensable savoir que des soldats mettent à mort ni découragent à l’extrême leurs propres frères d’armes, ceux de leur propre armée.

Pourtant ce qui est impensable dans le monde qui ne connait pas LE DIEU d’Israël se produit jour après jours dans l’Église

L’Église qui est la colonne et l’appui de la vérité de DIEU sur la terre des vivants a fini par jouer au jeu de son ennemi, ennemi qui ne vient que pour voler, égorger et détruire la vie de DIEU dans les cœurs.

Comment donc en sommes-nous arrivés à ne plus nous remettre en question?

Comment avons nous fini par contempler la chute des autres, d’autres membres du Corps du CHRIST, de l’Église, pour dire « je le savais, de toutes les façons cela était prévisible »?

Aussi vrai que chacun est responsable de ses actes devant DIEU, nous sommes tout aussi responsables les uns des autres. Aussi vrai que chacun est libre de se laisser ou non séduire par les mensonges du diable, nous avons peut-être, dans une certaine mesure, contribué à la ruine de ces soldats : ces hommes et femmes pour qui LE CHRIST a aussi offert Sa vie. L’aurais-tu oublié Église?

Par notre manque d’amour selon DIEU, nous avons blessé des cœurs qui étaient déjà meurtris par le monde et qui ont fini par se dire « ils (les chrétiens) sont pires que les autres » avant de retourner au péché qu’ils avaient vomi.

Par manque d’humilité selon DIEU, nous avons oublié que LE SAINT ESPRIT Seul convainc les cœurs et que ce n’est par conséquent pas à nous de changer les gens mais notre responsabilité est de leur donner/communiquer les paroles de DIEU convenablement (parlons leur de la profondeur de l’oeuvre de la croix et les conséquences/bénéfices qui en découlent pour l’homme qui en CHRIST place sa confiance) et de prier pour que DIEU fasse Son oeuvre en eux, comme IL a commencé un jour à la faire en nous.

Par amnésie de là où DIEU nous avait tirés et d’où IL nous tire encore jour après jour, nous avons condamné ceux qui sont venus au milieu de nous dans la mesure où ils ne répondaient pas nos critères : du coin de l’œil nous les avons lorgnés et avec la bouche nous avons feint un sourire mais le cœur avait déjà jugé, l’opinion était déjà arrêtée 🙁

As-tu oublié, ai-je oublié, qu’un jour nous aussi étions du nombre des fils de la rébellion et que c’est l’amour de DIEU qui a vaincu les résistances de nos cœurs pour nous conduire à l’amour et à la crainte de Son grand nom ?

Comment se fait-il que j’ai tout oublié au point de constamment donner des commandements à ceux qui vers moi viennent sans jamais leur expliquer la solution de DIEU quant au péché, à la manière d’en être délivré : tu ne tueras pas, tu ne voleras pas, tu ne mentiras pas, tu ne forniqueras pas…?

Est-ce ainsi que JÉSUS LE CHRIST nous a instruits?

Éphésiens chapitre 4 versets 17 à 24  17 Voici donc ce que je dis et que j’atteste de la part du Seigneur : Ne vous conduisez plus comme le reste des Gentils, qui suivent la vanité de leur esprit; 18 Ayant leur intelligence obscurcie, étant éloignés de la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur coeur; 19 Ayant perdu tout sentiment, ils se sont abandonnés à la dissolution, pour commettre toutes sortes d’impuretés, avec une ardeur insatiable. 20 Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris à connaître Christ; 21 Au moins, si vous l’avez écouté, et si, selon la vérité qui est en Jésus, vous avez été instruits en lui, 22 A vous dépouiller, pour ce qui est de votre conduite précédente, du vieil homme, qui se corrompt par les convoitises trompeuses; 23 A vous renouveler par l’Esprit dans votre entendement; 24 Et à vous revêtir du nouvel homme, créé à l’image de Dieu, dans la justice et la sainteté de la vérité.

Pourquoi donc faisons-nous le contraire par moment au point de meurtrir encore ces cœurs qui ont besoin d’invoquer JÉSUS le CHRIST, LE SEUL QUI sauve? Arrêtons, cessons, revenons au DIEU QUI nous a rencontrés un jour et QUI depuis n’a eu de cesse d’user de patience à notre égard alors même qu’IL nous discipline dans Son amour afin de nous conduire à la repentance

Que l’autorité, que la connaissance que DIEU nous a donnée serve à l’édification et non à la destruction des autres et cela n’est possible que lorsque nous réalisons que c’est PAR AMOUR que DIEU nous a sauvés et que c’est PAR AMOUR qu’IL use de patience avec chacun d’entre nous

LUI QUI a envoyé Son FILS UNIQUE JÉSUS pour nous sauver et non pour nous perdre et à Sa grâce nous avons été éligibles non pas à cause de nos qualités mais parce que nous répondions aux critères :

Malades du péché devant JÉSUS LE MÉDECIN

Pécheurs devant JÉSUS QUI appelle à la repentance

Incapables de nous sauver devant JÉSUS QUI Seul sauve

Ces critères sont communs à tous les descendants d’Adam, à tous les hommes alors usons nous aussi de la patience selon DIEU au risque de nous retrouver à combattre l’oeuvre qu’IL a commencé dans les cœurs de ces personnes qui LUI si chères.

Église puisses-tu arrêter d’être une pierre d’achoppement pour les tiens.

Puissions-nous cesser de décourager les autres qui ne sont peut-être pas encore parvenus à la connaissance que nous avons.

Tout cela toujours à cause de l’amour de DIEU qui nous presse au dedans de nous (Lire attentivement 2 Corinthiens chapitre 5)

Repentons-nous, demandons pardon, quittons cette position dans laquelle nous jouions peut-être jusqu’ici encore le jeu du diable afin de retrouver notre position d’enfants de DIEU, Ses ambassadeurs, ceux au travers desquels IL procure la paix du cœur aux hommes déjà accablés par leurs propres consciences.

Ensuite prions pour eux, avec vérité de coeur pour que L’ÉTERNEL notre DIEU les ramène à LUI, guérisse leurs âmes blessées.

Prions comme si cela notre vie en dépendait parce qu’en vérité cette affaire nous concerne dans la mesure où le cœur de notre PÈRE CÉLESTE est tout aussi concerné par les blessures intérieures et invisibles dont souffrent aujourd’hui ces soldats tombés au combat et qui ne veulent plus rien avoir à faire ni avec DIEU ni avec les chrétiens.

Sourcehttp://jesuschristestmavie.com/ces-soldats-tombes-au-combat-parce-que-nous-les-avons-tues/

QUI te l’a dit : EST CE VRAIMENT ET TOUJOURS LE SAINT ESPRIT? (animation)

Depuis un moment, je réalise que certains d’entre nous – pour ne pas dire beaucoup d’entre nous – ne sommes pas toujours conduits par LE SAINT ESPRIT dans chacune de nos actions contrairement au SAUVEUR (Lire avec grande attention l’évangile de Jean pour y voir Sa dépendance totale et complète au PÈRE).
Jean chapitre 12 verset 49 : Mes paroles ne viennent pas de Moi-même, mais elles viennent du PÈRE QUI m’a envoyé. IL m’a commandé LUI-Même tout ce que JE (JÉSUS) devais dire et annoncer. 
C’est tout naturellement que nous (certains d’entre nous) ne sommes pas toujours non plus conduits par LE SAINT ESPRIT dans nos rassemblements avec d’autre croyants, dans nos réunions, car là ne fait que s’y refléter la profondeur ou l’absence de profondeur dans la communion individuelle de chacun avec LE SAINT ESPRITAinsi, nous attribuons souvent au SAINT ESPRIT ce qui est le fruit de notre intelligence, de nos propres pensées ou pire encore, le fruit des pensées insufflées par les démons comme l’illustre justement cette animation qui a pour but d’interpeller chaque croyant sur sa propre marche, sa propre communion ou absence de communion avec LE SAINT ESPRIT.

Que faire maintenant?

Devenir comme LE CHRIST dans la pratique de notre expérience et cela commence par le renouvellement de notre manière de penser : nos opinions personnelles n’importe pas, c’est la Sienne qui importe et Sa seule volonté doit être faite dans nos vies. Au risque d’être brutale :
mettons la voix de nos opinions en sourdine ou plutôt ACCEPTONS de mettre la voix de nos opinions et de notre volonté en sourdine de sorte à rechercher celle de DIEU afin de pouvoir dire (et agir sur cette base) lorsque ma volonté est différente du SAINT« Toutefois non pas Ma volonté mais la tienne » .
Trouves-tu cela exagéré? Ne te fies pas à mes paroles : lis les récits de la vie de JÉSUS LE CHRIST QUI est LE modèle pour chaque croyant en JÉSUS CHRIST/chrétien pour voir s’IL vivait pour mettre en avant Son opinion et de fait Sa personne ou plutôt celle de CELUI QUI l’avait envoyé et mandaté sur la terre des hommes.

Après ta lecture/relecture : que t’en semble-t-il?

Nous pouvons continuer à vivre et à mettre en avant notre propre volonté et demeurer dans la médiocrité spirituelle que certains d’entre nous vivons (= une vie bien en deçà de la norme de DIEU pour chaque chrétien) et nous y complaire ou alors nous remettre en question en nous comparant au SAUVEUR JÉSUS LE CHRIST afin de prendre les mesures qui s’imposent (= LUI obéir entièrement en toutes choses et conformer notre manière de penser à la sienne).

C’est dans une communion profonde et grandissante avec L’ESPRIT DE VÉRITÉ que nous apprendrons à distinguer et dissocier nos propres voies intérieures d’avec celles des démons et surtout d’avec la Sienne pour ne plus être séduits.

Voici un texte que je te recommande de lire et qui t’aidera dans ce sens-là :  L’ÂME ET L’ESPRIT ET LEURS PUISSANCES RESPECTIVES (PDF) à télécharger gratuitement en cliquant : LAME-et-LESPRIT-et-LEURS-PUISSANCES-RESPECTIVES-par-Jessie-Penn-Lewis
Pour approfondir, suis d’autres animation dans la catégorie Animations chrétiennes : ICI

Ismaël N’EST PAS ISAAC

Je vous salue

Un adage affirme que « tout ce qui brille n’est pas de l’or » et en y pensant, je comprends que regarder seulement à l’apparence des choses, sans aller en profondeur, n’est pas suffisant pour réellement faire la différence et pire encore, une telle analyse superficielle causera à l’homme de se tromper.

Bien que RESSEMBLANT à Isaac, Ismaël N’EST PAS ISAAC…

Tout comme Isaac, Ismaël est un enfant né du concours entre un homme et femme, tout comme Isaac, Ismaël est né du même homme (enfin presque…) mais Ismaël N’EST PAS ISAAC.

En allant regarder à ce qui n’est pas apparent, la confusion est dissipée car nous réaliserons combien leurs points de ressemblance sont insignifiants face à TOUT ce qui les différencie.

Abram reçut de DIEU à l’âge de 75 ans la promesse de devenir une nation autrement dit le père d’une multitude (Lire Genèse chapitre 12). Il partit donc de la patrie de son père selon la parole de L’ÉTERNEL vers un pays qu’il ne connaissait pas et il obéit. Les années passèrent, non pas une année mais plusieurs années et aucune postérité n’avait encore été suscitée à Abram.

En Genèse chapitre 15 au verset 1 L’ÉTERNEL rappelle à Son serviteur Sa promesse et en Genèse chapitre 16, Abram alla vers Agar leur servante, sur les conseils de Saraï sa femme.

DIEU « semblait » tarder et comme IL ne peut mentir alors peut-être que la promesse faite à Abram parlait d’une postérité mais pas nécessairement issue de Saraï…

Le raisonnement humain, la logique humaine est en place et Ismaël est conçu et enfanté en Genèse chapitre 17, 11 ans après que Abram eût reçu la promesse.

Le temps qui passe ne devrait en aucun cas justifier dans nos vies ne serait-ce que l’idée de concevoir un Ismaël car DIEU est AUTO-SUFFISANT et n’a nullement besoin de notre « coup de main ».

Abram a dorénavant un fils mais le problème est que ce fils n’est pas le fils de la promesse, qui doit naître en vertu de la promesse DE DIEU. Ainsi, Ismaël ressemble à Isaac mais n’est pas Isaac en ce que :

Isaac ne naît que lorsque Abram (qui signifie père élevé) devient Abraham (qui signifie père d’une multitude).

Pour qu’Isaac naisse, la mentalité d’Abram qui pensait que son héritier serait Eliézer de Damas doit changer de sorte que la logique humaine (= je suis déjà trop usé de corps pour devenir père) laisse place à la foi en DIEU (= IL a promit alors IL le fera et j’attendrai patiemment Son secours qui ne tardera pas).

La foi venant de la vérité de DIEU que nous entendons, LE DIEU FORT a commencé par changer le nom d’Abram pour qu’il ne soit plus appelé et vu comme ses parents qui le nommèrent mais il devait dorénavant se voir et être vu comme DIEU le voyait savoir comme le père d’une multitude

En l’appelant ainsi, notre DIEU brisait en lui le doute, l’incrédulité, la peur du lendemain afin de le préparer à recevoir Isaac.

Isaac ne naît que de Sara et non pas de Saraï

Genèse chapitre 17 verset 15  Dieu dit à Abraham: Tu ne donneras plus à Saraï, ta femme, le nom de Saraï; mais son nom sera Sara.

Agar était une femme comme Sara (ressemblance) mais elle n’était pas Sara.

Genèse chapitre 17 verset 16 … JE te donnerai un fils d’elle (Sara).

Isaac ne peut venir au monde qu’au temps fixé et annoncé par L’AUTEUR DE LA PROMESSE QUI établira avec lui Son alliance, pas avant :

Genèse 17 verset 21 : J’établierai Mon alliance avec Isaac que Sara t’enfantera à cette période-ci l’année prochaine.

DIEU bénit Ismaël à cause d’Abraham mais IL fit ALLIANCE avec Isaac à qui IL se révélera personnellement plus tard.

Tous deux sont nés du même père mais ne peuvent être confondus car leurs destinées ont été à l’image de leur genèse savoir que l’un naquit en vertu de la promesse de DIEU et servit LE DIEU VIVANT avec QUI il marcha quand l’autre naquit selon la chair (les efforts humains) et vécu loin de Canaan la terre que LE DIEU d’Israël promit de donner à la postérité d’Abraham.

Ne te méprends pas : Isaac ne peut venir que lorsque TOUTES les conditions de CELUI QUI a fait la promesse seront réunies autrement, le fils que tu enfanteras ressemblera à Isaac en ce qu’il sera un fils mais il ne sera jamais Isaac et sa venue au monde entraînera tôt ou tard des conséquences que tu devras affronter.

En Genèse au chapitre 21 la décision de chasser Ismaël ne plut pas à Abraham car il s’agissait de fruit de ses entrailles et il l’aimait mais il le chassa pourtant car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la promesse à qui appartient l’héritage.

Ismaël représente le fruit des efforts humains/de la chair/du contraire de la volonté de DIEU donc d’une manifestation du péché.

Ne conçois pas, n’enfante pas Ismaël et si cela a déjà été fait alors humilie-toi avec vérité de cœur devant DIEU et IL t’instruira et te montrera la voie que tu dois suivre pour agir justement, selon LUI et peu importe si Sa direction ne te plait pas, te fait momentanément souffrir, OBÉIS simplement car l’obéissance vaut mieux que les sacrifices. 

Tu pourras lire tout le récit de la vie d’Abraham dans le livre de Genèse pour approfondir.

Passez une agréable journée dans la conscience du DIEU VIVANT.

Sourcehttp://jesuschristestmavie.com/ismael-nest-pas-isaac/