Archive | avril 2018

N’oublie pas que tu es MISSIONNAIRE…en as-tu RÉELLEMENT CONSCIENCE?

Chaque membre du Corps du CHRIST a reçu le ministère de la réconciliation afin de réconcilier d’abord les hommes avec DIEU. Nous sommes missionnaires c’est à dire en mission pour DIEU et nous représentons le Royaume de DIEU lorsque nous sommes au travail, à l’école, au supermarché, à l’hôpital, dans les transports, au centre commercial, en voyage… Nous avons été rachetés afin de vivre pour la cause d’un autre, JÉSUS LE CHRIST et pour faire toutes choses pour LUI donner gloire.

Dans la pratique est-ce ainsi que nous marchons, que je marche? Il ne s’agit pas de répondre en nous basant sur ce en quoi nous disons croire étant donné que les actes, notre style de vie parlera toujours plus fort que toutes les paroles que nous pourrons prononcer.

2 Corinthiens chapitre 5 versets 12 à 21 12 Nous ne nous recommandons pas de nouveau nous-mêmes auprès de vous; mais nous vous donnons occasion de vous glorifier à notre sujet, afin que vous puissiez répondre à ceux qui tirent gloire de ce qui est dans les apparences et non dans le cœur13 En effet, si je suis hors de sens, c’est pour Dieu; si je suis de bon sens, c’est pour vous.14 Car l’amour de Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts;15 et qu’il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.16 Ainsi, dès maintenant, nous ne connaissons personne selon la chair; et si nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière.17 Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.18 Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation.19 Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.20 Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu!21 Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.

Si j’y croyais vraiment alors…

Je n’agirai peut-être pas avec autant de légèreté que je ne le fais maintenant au point de me permettre d’être complètement charnel(le)/naturel(le) – faire ce que je veux et non pas ce que DIEU attend de moi – lorsque je suis au travail car je vis une vie chrétienne dichotomique dans laquelle je limite DIEU à certains aspects de ma vie. Je ne prendrai peut-être pas part aux discussions stériles au travail, discussions qui ont pour sujet le collègue qui est absent ou encore le patron (autrement dit des critiques, de la médisance). Réalisons que ce que mes collègues non croyants peuvent se permettre, je ne le peux simplement plus. Je suis missionnaire de JÉSUS LE CHRIST et je dois marcher comme LUI-Même a marché et non pas des les ténèbres.

1 Jean chapitre 2 versets 1 à 6 1 Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste.2 Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.3 Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu.4 Celui qui dit: Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui.5 Mais celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui.6 Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.

Je ne me permettrai pas de bavarder en classe, désobéissant ainsi au professeur et perturbant le bon déroulement du cours car comment pourrai-je ensuite parler du salut de DIEU en JÉSUS  avec crédibilité à ce collègue de classe avec qui je bavarde ou à cet autre camarade de classe que je perturbe par mon bavardage, ? Un problème de crédibilité se poserait parce que ma bouche qui ne devrait en principe communiquer que des paroles pleines de grâce, accompagnées de sel pour donner de la saveur à la vie de mes camarades de classe aurait été une source pour glorifier un autre nom que celui de JÉSUS, par un comportement injuste (le bavardage, la perturbation du cours).

Je n’écouterai plus cette voie de la fatigue qui me dit « reste au lit aujourd’hui, ne va pas à l’école, au travail surtout que tu as un petit rhume » car je me sais en état pour aller au travail ou à l’école.

La prise de conscience se fait lorsque je réalise que je n’y vais pas pour moi mais pour DIEU car tout ce que je fais dorénavant doit être fait pour LUI.

Colossiens chapitre 3 versets 22 à 25 22 Serviteurs, obéissez en toutes choses à vos maîtres selon la chair, non pas seulement sous leurs yeux, comme pour plaire aux hommes, mais avec simplicité de coeur, dans la crainte du Seigneur.23 Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes,24 sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur.25 Car celui qui agit injustement recevra selon son injustice, et il n’y a point d’acception de personnes.

Je ne fuirai plus le travail pour préférer rester à la maison car pensant que le fait de travailler nuit à ma communion avec DIEU. Cette fausse manière de penser ne peut être justifiée que lorsque je pense qu’au travail je n’y sers pas DIEU,  que je n’y suis pas à Son service alors que la vérité est toute contraire.

Je ne me permettrai plus de fuir les membres de ma famille qui sont encore ennemis de DIEU parce que mes yeux se seront ouverts quant à la vérité selon laquelle DIEU m’a sauvé(e) au milieu de ma famille et dorénavant je suis Son missionnaire pour que le témoignage de ma vie premièrement puisse annoncer Sa vérité aux membres de ma famille.

En vérité, en vérité, beaucoup de choses seraient radicalement différentes si j’avais réellement pris conscience que je suis missionnaire pour DIEU sur cette terre et non pas en vacances pour vouloir satisfaire mes petits intérêts égoïstes, mon besoin de confort.

Le changement est toujours possible et celui qui le désirera ardemment et se soumettra jour après jour à DIEU, vivra cette vie de missionnaire où qu’il soit. Sera-ce ton cas? Te décideras-tu aujourd’hui à chercher à voir les choses selon le point de vue de DIEU pour vivre selon ce qui LUI est agréable et être Son missionnaire, Son ambassadeur où que tu te trouves?

Lundi marque la reprise du travail, de l’école, de différentes activités pour la plupart d’entre nous. Ma prière est que ce soit aujourd’hui que nous choisissions d’ainsi nous soumettre à DIEU pour LUI être utiles car demain ne nous appartient pas.

Les exemples ci-dessus n’étaient pas exhaustifs car la maman qui va au parc avec ses enfants est aussi missionnaire auprès de ses enfants et aussi au parc alors qu’elle y croise d’autres parents, d’autres personnes. Dans les allées du supermarché, au marché, nous sommes aussi missionnaires car nous ne cessons pas d’être ambassadeurs de JÉSUS LE CHRIST en fonction de l’endroit où nous nous situons, non. En effet, être ambassadeurs pour LE ROI, LE SAINT fait partie de notre identité en tant qu’enfants de DIEU.

Vivre une telle vie est est simplement impossible humainement parlant. Cela tombe bien car DIEU est venu habiter en nous et nous a donné le pouvoir de devenir enfant de DIEU, de faire ce qui LUI est agréable.

pour aller plus loin Tu pourras lire Jean chapitre 1 + 1 Corinthiens chapitre 3 verset 16 + l’épître aux Éphésiens.

Lire aussi les notes suivantes : Missionnaires y compris sur le lieu du travail Engagés à l’extérieur mais désengagés au sein de la famille Chrétiens AIMEZ votre famille qui n’est pas encore sauvée

Chrétiens : AIMEZ votre famille qui n’est PAS ENCORE sauvée

Approfondir en lisant les notes suivantesEngagés à l’extérieur mais DÉSENGAGÉS AU SEIN DE LA FAMILLE  L’esprit de DIVISION accueilli dans ta famille – Le chaos dans les familles dû au DÉSORDRE DANS L’ADORATION  L’alliance ATTEINT LES ENFANTS à lire par tous les parents et futurs parents 

Témoignage de Ian et Larissa : L’AMOUR DE DIEU DANS LE MARIAGE

Qui après avoir regardé ce témoignage ne se remettra pas en question pour connaître les intentions de son cœur lorsqu’il est question du mariage et cela que nous soyons ou non mariés?

Ian et Larissa s’aimaient et aimaient aussi DIEU et un jour Ian a eu un accident… Sa vie a changé du tout au tout, il est devenu dépendant des autres pour les besoins les plus primaires de la vie quotidienne. Larissa l’a épousé et n’a pas fait marche arrière.

Le handicap de Ian peut représenter l’attitude de ton époux/épouse non converti(e) et comme Larissa, tu dois l’aimer comme CHRIST a aimé L’Église et s’est offert en sacrifice pour la sanctifier (Lis attentivement Éphésiens chapitre 5).

Le mariage est une institution établie par DIEU entre un homme et une femme et cela pour la vie.

L’un des deux époux devenu chrétien après le mariage ne devrait pas mépriser l’autre ou encore envisager l’éventualité de se tourner vers un frère (s’il s’agit de a femme) ou d’une sœur (s’il s’agit d’une mari) en CHRIST après avoir divorcé. Quand nous disons « oui jusqu’à ce que la mort nous sépare » lors de la prononciation des vœux, le ciel de DIEU est témoin et aucune difficulté ne devrait venir remettre en cause cette alliance et conduire au divorce… et pour cela Seul DIEU peut nous en donner la force.

Je t’encourage à persévérer dans la prière pour le salut de ton époux(e) ou pour son changement (s’il/si elle est déjà né(e) de nouveau) mais surtout à vivre en obéissance à JÉSUS  chaque jour afin qu’au travers du témoignage de ta vie, ton mari/ta femme soit interpellé(e) au temps de DIEU.

Je te recommande de lire les notes suivantes sur le thème du mariage : 

La réalité SPIRITUELLE derrière le mariage, le divorce et le remariage – Que dire à une amie chrétienne qui s’est fiancée avec un païen? –  Mon mari j’ai été infidèle parabole du COUPLE PRODIGUE  Qu’est ce qu’un mariage RÉUSSI?  Songe : Se tromper de partenaire dans le mariage représente UN GRAVE DANGER SPIRITUEL  COMMENT HONORER UN HOMME (à lire par toutes les femmes)? – Pourquoi ai-je épousé un chrétien qui obéit au SEIGNEUR JÉSUS? – Le temps est court : NE PLACE PAS TON ESPÉRANCE DANS LE MARIAGE

Ai-je la bonne attitude après avoir écouté un témoignage à la gloire de JÉSUS ?

Qui dira ne jamais avoir entendu ne serait ce qu’un témoignage au sujet de ce que JÉSUS LE MESSIE avait fait dans la vie d’une personne/au travers d’une personne sans que ce témoignage n’ait été une réelle source d’encouragement pour sa foi ou même dans son cheminement vers LE CHRIST avant de devenir enfant de DIEU?

Lorsque des personnes relatent l’action du doigt de DIEU à l’oeuvre dans leurs vies, leurs témoignages sont de véritables enseignements pour les uns et les autres, enseignements sous différentes formes et sur différents aspects. Pour l’un il s’agira de découvrir un autre aspect de son SAUVEUR JÉSUS quant pour un autre il pourra s’agir d’un avertissement sur un point bien spécifique… Tout ceci pour rappeler combien importants et édifiants sont les témoignages relatant l’action authentique du SAUVEUR JÉSUS!

Après avoir écouté tous ces témoignages – de vive voix, par écrit ou par audio/vidéo – et ai-je pour autant eu la bonne attitude?

J’ai certainement eu à remercié mon SAUVEUR JÉSUS de m’avoir permis d’écouter ce témoignage n’est-ce pas? Je L’avais très probablement loué pour QUI IL est et avais été émerveillé(e) de Son action et de Son amour… mais quelle a été mon attitude envers la personne qui a rendu témoignage? Oui, le frère ou la sœur au travers de qui j’ai été édifié(e), encouragé(e), remotivé(e), repris(e), averti(e)…

Ai-je eu la bonne attitude à son égard?

Nous sommes en guerre, une guerre sans merci comme nous avons déjà eu à l’aborder sur ce blog (lire les notes/articles dans les catégories Animations chrétiennes et Tu es en guerre : réveille-toi) opposant l’armée de DIEU à l’armée du diable. Étant membre de l’armée de DIEU, nous nous réjouissons de toutes les actions qui sont en faveur de l’avancement de notre armée et les témoignages à la gloire du CHRIST s’inscrivent dans ces actions.

Est-ce pour autant que la joie et la réjouissance de l’instant présent après avoir entendu/lu/suivi un témoignage doivent me faire oublier les enjeux de la guerre et le fait que tout notre adversaire le diable rôde comme un lion rugissant cherchant qui dévorer?

1 Pierre chapitre 5 versets 8 à 9 8 Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.9 Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

Serais-je en train d’être séduit(e) en pensant que cette personne qui témoigne et au travers de qui d’autres sont éclairés, édifiés et mêmes convaincus que JÉSUS LE CHRIST est LE Seul chemin QUI mène au PÈRE, ne sera pas par la suite/après avoir témoigné la cible de représailles de notre ennemi le diable qui voudra la faire taire afin qu’elle ne soit plus un encouragement vivant, une preuve vivante auprès des Hommes que DIEU agit et continue d’agir?

Lorsque j’écoute/je lis/je suis un témoignage et que je passe à autre chose sans penser à la personne qui a témoigné afin de prier pour elle, de réellement prier pour elle, c’est que je n’ai pas pleinement conscience (ce qui est différent du simple savoir) de la guerre dans laquelle nous sommes engagés.

Nous sommes en guerre et tous les coups sont permis!

Pendant que toi et moi écoutons/lisons/suivons un témoignage et nous réjouissons du fait qu’une personne devienne enfant de DIEU en JÉSUS CHRIST, notre adversaire est déjà en action, travaillant habillement à orchestrer sa riposte car son but est de ramener la personne qui témoigne sous son esclavage.

Oui, DIEU nous protège mais ne croyons-nous pas, n’avons-nous pas réalisé que nous avons besoin de prier les uns pour les autres? N’ai-je pas réalisé que cette personne qui témoigne, qui vient de se convertir à DIEU en JÉSUS a besoin que les saints prient avec ferveur pour elle?

Que nous est-il arrivé Église? Je réalise que le problème vient de la qualité de la communion (une communion pas très profonde) ou de l’absence de communion réelle avec LE SAINT ESPRIT autrement nous aurions fait cela naturellement c’est à dire que nous aurions discerné Sa voix nous conduire à prier en faveur de ces personnes qui témoignaient. En effet, Son intérêt est que l’oeuvre qu’IL a commencé puisse être achevée.

LE SAINT ESPRIT pourra-t-IL dorénavant te compter parmi ceux qui après avoir écouté un témoignage prendre le temps de prier réellement, sincèrement et de tout cœur en pensant aux intérêts de la cause du nom de JÉSUS avant leurs propres intérêts?

Lorsque j’ai eu écho que telle sœur/tel frère qui avait cru et donné un témoignage de la manière dont JÉSUS l’avait sauvée était retourné(e) à sa vie passée, quelle a été ma réaction, moi qui n’avait peut-être pas été à l’écoute du SAINT ESPRIT pour prier lorsque j’avais écouté le témoignage de la conversion de cette sœur/de ce frère?

Ai-je continué à être séduit(e) en ne me sentant pas concerné(e) et en passant rapidement à autre chose quand le cœur de CELUI QUI a livré Sa vie en sacrifice (JÉSUS LE CHRIST) saigne encore pour cette personne?

Lorsque j’ai appris que telle personne qui était anciennement un sorcier/occultiste, qui avait témoigné de sa conversion – témoignage qui m’avait édifié – était retournée dans la sorcellerie : quelle a été ma rection? En ai-je tout de suite déduis « C’est normal, il/elle n’était pas vraiment né(e) de nouveau » en faisant d’autres commentaires identiques? Mais m’étais-je arrêté(e) un moment pour me demander : « Mais que pense L’ÉPOUX CÉLESTE par rapport à cela? »

Au moment où j’avais écouté le témoignage, lorsque le frère ou la sœur était encore en communion avec LE SAINT ESPRIT, avais-je questionné L’ÉPOUX CÉLESTE pour LUI demander « Que puis-je faire? Que veux-tu que je fasse et comment veux-TU que je prie pour cette personne afin que sa foi ne défaille point? »

Ne m’aurait-IL pas à un moment donné conduit(e) à prier en faveur de la personne, ne m’aurait-IL pas inspiré la manière d’orienter la prière, LUI QUI connait le passé, le présent et le futur?

Je me permets d’agir ainsi, de si facilement passer à autre chose sans jamais prier après avoir lu/suivi/écouté un témoignage parce que je ne partage pas le cœur de L’ÉPOUX CÉLESTE dans la profondeur à laquelle IL le veut et m’appelle; parce que je n’ai pas fait de Ses joies mes joies et de Ses souffrances mes souffrances autrement j’aurais prié en entendant le témoignage, après et longtemps après encore selon que LE SAINT ESPRIT m’aurait conduit(e)…

N’est-ce pas étrange qu’IL ne m’est jamais conduit(e) à agir ainsi, à ainsi me tenir à la brèche pour une personne ou que cela ne soit arrivé que très rarement?

Commence aujourd’hui, prends la résolution de développer l’habitude de prier pour toutes personnes dont tu entends/lis le témoignage.

Plus tu le feras, plus tu te disciplineras à le faire en sachant que c’est une chose juste à faire, plus tu verras LE SAINT ESPRIT te donner des directives de prière bien spécifiques et précises pour ces personnes qui témoignent surtout lorsqu’il s’agit de personnes qui autrefois servaient satan dans la sorcellerie, dans la magie… Dans le livre IL est venu libérer les captifs par Rebecca Brown (PDF à télécharger ICI), tu y liras qu’Elaine – ancienne sataniste – a eu à lutter avec les forces du mal après qu’elle soit née de nouveau. Le combat était rude car satan et ses démons voulaient la tuer physiquement à cause de sa trahison pour avoir quitté leur camp! Gloire soit rendue à DIEU de ce que Rebecca Brown était à ses côtés pour l’aider autrement, peut-être qu’Elaine serait retournée dans le satanisme et cela non parce qu’elle n’était pas née de nouveau

J’étais aveugle mais maintenant je vois.

N’oublions pas que la nouvelle naissance n’est qu’une porte d’entrée dans le Royaume de DIEU au même titre qu’un enfant entre dans ce monde physique par la naissance. Un enfant peut bien naître physiquement mais mourir juste après ou peu de temps après pour diverses raisons parmi lesquelles le fait que personne n’ait pris soin de lui comme il le fallait, ce qui ne remet en rien en question la vérité selon laquelle il était bien venu dans ce monde, qu’il était bien né. Comprends-tu maintenant?

Tu as de fait une responsabilité : celle de prier après avoir entendu/lu le témoignage d’une personne, la responsabilité de prier pour cette personne.

Le feras-tu dorénavant ou continueras-tu à manquer à tes devoirs/tes responsabilités parce qu’étant égoïste en ne regardant qu’à tes besoins, tes problèmes, tes projets, « TOI, TOI, TOI et encore TOI » ?

C’est le temps de grandir. Grandissons!

Je te recommande de lire la note suivante L’après est le plus déterminant ainsi que différents témoignages dans la catégorie Témoignages

S’il-te-plaît, partage cette note à d’autres croyants si par son contenu tu as été éclairé(e) : ne garde pas ce lien pour toi.

La volonté PERMISSIVE de DIEU?

Lorsque je me suis convertie à DIEU en JÉSUS LE CHRIST, j’ai lu un livre sur la volonté, sur la volonté de DIEU et une notion m’avait interpellée : la volonté permissive de DIEU. Cette volonté permissive était opposée à la volonté parfaite de DIEU en ce qu’elle était présentée comme ceci : « ce n’est pas ce que DIEU veut mais c’est ce qu’IL le permet ». Ainsi,  il est possible d’entendre des phrases comme « je ne suis pas dans la volonté parfaite de DIEU mais dans Sa volonté permissive ».

Avant d’aller plus loin, définissons le mot volonté comme étant ce que chacun veut, désire. Il y a de fait dans la volonté la notion du vouloir et j’insiste dessus car dans le cadre du thème de cette note/cet article, cette précision a tout son sens.

Si par « volonté permissive de DIEU » nous entendons ce qu’IL ne veut pas mais qu’IL permet (= qu’IL permet/laisse que la chose se produise), est-ce juste de parler de volonté de DIEU?

S’il n’est pas question de ce qu’IL veut alors pourquoi est-ce que je pense et dis qu’il s’agit de Sa volonté dans une forme « non parfaite » mais « permissive »?

Il est vrai que cela semble logique pour certains et peut-être même pour toi qui lit ces mots parce que c’est ainsi que les choses t’ont été présentées mais en allant plus loin, en y réfléchissant deux minutes, n’est-ce pas un peu tiré par les cheveux? Je crois qu’il y a la volonté de DIEU et ce qui n’est PAS LA VOLONTÉ de DIEU, autrement dit soit je suis dans la volonté de DIEU en faisant ce qu’IL veut soit je fais ma propre volonté et à ce moment-là, je ne suis pas dans une forme de « volonté » permissive mais dans ma propre volonté, celle de la chair : dans la désobéissance/dans le péché!  Je suis dans la désobéissance à DIEU, dans la rébellion contre LE ROI, LE DIEU SAINT (= le péché sous quelque forme qui soit).

Employer les bons mots, les mots justes a le mérite de mettre chacun face à la réalité, pour le bousculer s’il voulait faire un déni de la réalité en voulant se tromper soi-même à croire qu’il est quelque part, d’une certaine manière en train de faire la volonté de DIEU parce qu’étant dans la « volonté permissive » de DIEU alors qu’en vérité, il est hors de la volonté de DIEU et en train de faire la volonté de la chair.

Es-tu actuellement, en ce moment dans ta vie, en train de faire la volonté de CELUI à QUI tu appartiens, LE DIEU SAINT et LE GRAND ROI ou plutôt ta propre volonté?