Archive | 12 juillet 2018

Sujet de prière : prions pour les épouses et futures épouses des serviteurs de DIEU

Message rédigé le 18 juin 2018

Prions pour celles qui ont été appelées et choisies par DIEU dans Sa souveraineté pour être une aide pour Ses serviteurs. Demandant la sagesse et le renouvellement de la force divine en cette nouvelle semaine pour faire face à tous les défis devant elles.

En priant cette nuit je percevais une épouse d’un serviteur de DIEU être secouée à cause du feu qui brûlait au niveau de ses pieds : ce feu n’était pas divin et représentait tous les dards enflammés du diable afin de la faire quitter sa position d’aide et de soutien pour son époux par le découragement, les incompréhensions au sein de foyer et autres.

Quitter dans le cas présent ne représente pas seulement le divorce car certaines de ces épouses,nos sœurs dans la foi, sont toujours mariées mais la position de leurs cœurs et l’engagement envers leurs maris a changé. Notre DIEU est capable de restaurer dans ces cas-là alors PRIONS.

Citons les noms des épouses de serviteurs de DIEU que nous connaissons de près ou de loin comme canal pour prier pour toutes où qu’elle soient dans le monde.

Aux serviteurs de DIEU qui me lisent : que mon DIEU bénisse particulièrement vos épouses et futures épouses ce jour.

Aux épouses et futures épouses de serviteurs de DIEU : que mon DIEU vous encourage d’une manière spéciale ce jour.

Avec toute mon affection.

3 PRÉCIEUX CONSEILS POUR ALLER PLUS LOIN AVEC DIEU – Partie 2/3 (exhortation)

Suite à la publication de la première partie de cette série 3 précieux conseils pour aller plus loin avec DIEU, voici la deuxième partie que je te recommande d’écouter et de réécouter dans le but de mettre en pratique.

Si tu n’avais pas suivi la première partie ou si tu souhaitais la resuivre, clique : ICI

Prophétie datant de 1968 : TOUT ENFANT DE DIEU DOIT LIRE CETTE PROPHÉTIE!

Voici une prophétie sur le retour de Jésus datant de 1968.

En 1968, une chrétienne norvégienne de 90 ans a reçu une vision annonçant 4 signes de grande envergure, dont une grosse vague de réfugiés sur l’Europe – juste avant le retour de Jésus.

Alors que quantité d’affirmations plus ou moins farfelues, et de « révélations » invérifiables fleurissent de nos jours sur Internet, voici une vision qui date un peu, et qui semble marquée du sceau de l’authenticité. Elle a été acceptée et publiée par plusieurs groupes d’églises évangéliques – dont la très sérieuse BFP, fédération d’églises évangéliques pentecôtistes allemandes, suite au rapport de l’évangéliste norvégien Emanuel Minos, membre des églises évangéliques pentecôtistes de Norvège et surnommé le « Billy Graham nordique ».

Minos, aujourd’hui décédé, avait soigneusement noté la vision que lui avait rapportée cette femme de Valdres (Norvège), avant de la laisser de côté pendant plusieurs années parce qu’elle lui paraissait incompréhensible. Ce n’est qu’une trentaine d’années plus tard, voyant la situation mondiale, qu’il a compris qu’il devait la publier. Cette femme était une chrétienne encore tout à fait alerte, fiable et d’une excellente réputation.

Voici le récit de sa vision – avec les notes personnelles de E. Minos : 

“ J’ai vu la période juste avant la venue de Jésus et le déclenchement de la Troisième Guerre mondiale. J’ai vu les événements avec mes yeux naturels. J’ai vu le monde comme une sorte de globe et j’ai vu l’Europe, pays par pays. J’ai vu la Scandinavie. J’ai vu la Norvège. J’ai vu certaines choses qui devront arriver juste avant le retour de Jésus, et juste avant que n’arrive la dernière calamité, un désastre tel qu’il n’y en a jamais eu auparavant.”

Elle a mentionné quatre vagues :

“ D’abord, avant que Jésus ne vienne et avant que la Troisième Guerre mondiale n’éclate, il y aura une période de “détente” comme nous n’en avons jamais eu avant. Il y aura la paix entre les super-puissances de l’est et de l’ouest, et il y aura une longue période de paix. (Souvenez-vous qu’on était en 1968, au moment où la guerre froide était à son paroxysme. E. Minos). Durant cette période de paix, beaucoup de pays se désarmeront, y compris la Norvège et nous ne serons pas préparés, quand elle (la guerre) éclatera. La Troisième Guerre mondiale commencera d’une manière et d’un endroit que personne n’aura prévus.”

Une tiédeur sans pareil s’emparera des chrétiens, un éloignement du christianisme véritable et vivant. Les chrétiens ne seront pas ouverts à la prédication pénétrante. Ils ne voudront pas, comme c’était le cas autrefois, entendre parler du péché et de la grâce, de la loi et de l’Évangile, de la repentance et de la restauration. A la place il y aura un substitut : le christianisme de la prospérité (du bonheur).”

La chose importante sera d’avoir du succès, d’être reconnu; d’avoir des choses matérielles, choses que Dieu ne nous a jamais promises de cette façon. Les églises et les maisons de prière seront de plus en plus vides. Au lieu de la prédication à laquelle nous avons été habitués pendant des générations – comme de prendre sa croix et suivre Jésus – ce sera le divertissement, l’art et la culture qui envahiront les églises, là où on aurait dû trouver des réunions pour la repentance et le réveil. Ceci sera en nette augmentation juste avant le retour de Jésus.

Il y aura une désintégration morale telle que la vieille Norvège n’en a jamais connue. Les gens vivront ensemble comme s’ils étaient mariés, mais sans être mariés. (Je ne crois pas que le concept d’union libre était connu en 1968. E. Minos). Beaucoup d’impureté avant le mariage et beaucoup d’infidélité dans le mariage deviendront la norme, et cela sera justifié de toutes sortes de façons. Cela pénétrera aussi dans les milieux chrétiens et nous l’accepterons – même le péché contre nature.

Juste avant le retour de Jésus, il y aura des émissions TV comme nous n’en avons jamais vu. (La TV venait tout juste d’arriver en Norvège, en 1968. E. Minos). La télévision sera remplie d’une violence tellement horrible qu’elle enseignera aux gens à s’entretuer et se détruire mutuellement, et nos rues ne seront plus sûres. Les gens imiteront ce qu’ils verront.

Il n’y aura pas une seule station de télévision, mais il y en aura plein. (Elle ne connaissait pas le mot “chaîne” que nous utilisons aujourd’hui. C’est pourquoi elle les a appelées des stations. E. Minos). La télévision sera exactement comme la radio, où on trouve beaucoup de “ stations ˮ, et elle sera remplie de violence. Les gens l’utiliseront pour se divertir. Nous y verrons des scènes terribles de meurtre et de destruction les uns des autres, et ceci envahira toute la société. On verra aussi à l’écran des scènes de sexe, les choses les plus intimes qui se vivent dans le cadre du mariage. (J’ai protesté en disant que nous avons une loi qui interdit ce genre de choses. E. Minos).

Alors, la vieille femme a dit : Cela va arriver, et vous le verrez. Tout ce que nous avions avant sera démoli et les choses les plus indécentes se passeront devant nos yeux.

Les gens des pays pauvres déferleront sur l’Europe. (En 1968, on ne connaissait pas ce genre d’immigration. E. Minos). Ils viendront également en Scandinavie, et en Norvège. Ils seront si nombreux que les gens commenceront à les détester et à s’endurcir contre eux. Ils seront traités comme les Juifs avant la Seconde Guerre mondiale. Alors nous atteindrons la pleine mesure de nos péchés. (J’ai protesté sur la question de l’immigration. Je ne l’ai pas comprise à ce moment-là. E. Minos).

Les larmes de la vieille femme ont coulé sur ses joues – “ Moi je ne le verrai pas, mais vous, vous le verrez. Puis soudainement, Jésus viendra et la Troisième Guerre mondiale éclatera. Ce sera une guerre courte.” (Elle l’a vue en vision)

Tout ce que j’ai vu de la guerre auparavant ne sera qu’un jeu d’enfants comparé à celle-la, et elle se terminera avec l’explosion d’une bombe atomique. L’air sera si pollué qu’on ne pourra plus respirer. Cela couvrira plusieurs continents : l’Amérique, le Japon, l’Australie et les nations riches. L’eau sera souillée (contaminée ? E. Minos). Nous ne pourrons plus labourer la terre. Le résultat, c’est que seul un reste subsistera. Les survivants des pays riches essayeront de fuir vers les pays pauvres, mais ils nous traiteront avec la même dureté que celles dont nous avons usée envers eux.

Je suis si heureuse que je ne verrai pas ces choses, mais quand le temps approchera, vous devrez prendre courage et annoncer tout cela. J’ai reçu cela de Dieu, et rien de tout cela ne contredit ce que la Bible dit. “ Celui qui a reçu le pardon de ses péchés et qui a Jésus comme Sauveur et Seigneur, est en sécurité.”