Archive | février 2019

Récit d’un songe sur le combat spirituel datant de l’été 2018

Je partage ci-après le récit d’un songe/rêve qu’avait fait ma bien-aimée sœur dans la foi l’été dernier, que je poste ici tel qu’elle me l’a transmis :

Récit du songe/rêve

Le rêve que je reçus cet été (2018) commença par le son retentissant de trompettes. En les entendant, je sus qu’elles marquaient le début de la fin des temps, et dans le rêve, je sentis une urgence liée à la conscience du fait que Jésus-Christ reviendrait bientôt et qu’il fut plus que jamais crucial de ne pas être paresseux, mais de demeurer actifs en travaillant pour le Seigneur. Je savais que ceux que le Seigneur Jésus-Christ trouverait oisifs à Son retour seraient en danger. 

Par la suite, je me retrouvai au milieu d’une scène de combat spirituel. Mes yeux spirituels étant ouverts dans le rêve, je pus voir au-delà et comprendre ce qui se déroulait autour moi. Les frères et sœurs et moi combattions les forces des ténèbres par nos prières et déclarations.

Pendant que nous chassions les démons et les combattions, ceux-ci n’étaient pas complètement détruits ou tués, mais plutôt étaient blessés et fuyaient loin de nous.

Dans le rêve, je réalisai que beaucoup de mes frères et sœurs qui combattaient considéraient leurs confrontations avec chaque démon comme étant unique, surtout lorsqu’ils sortaient vainqueurs du combat.

Grand fut donc mon choc de réaliser que les démons qui avaient été vaincus dans nos confrontations et qui avaient fui récupéraient des forces étant loin de nous, guérissaient de leurs blessures infligées puis revenaient à l’attaque après quelque temps contre ceux qui les avaient chassés. Je pris alors conscience de la force persistantedu règne de Satan.

Ces esprits maléfiques sachant qu’il leur reste encore un peu de temps avant leur totale destruction sont animés d’une grande persévérance dans leur combat contre nous, de telle sorte que même ayant été vaincus une ou plusieurs fois, ils reviennent à l’attaque

Malheureusement, dans le rêve beaucoup d’entre nous ne voyions pas ou n’avions pas conscience du “come back” des démons que nous pensions avoir une fois pour toute vaincus et bannis.

Cela représentait un grand désavantage pour nous, car ces mêmes esprits revenaient à l’attaque souvent sous une forme que nous ne reconnaissions pas et pouvaient ainsi avoir le dessus sur nous par leur ruse.

Commentaire de femmeselonlecoeurdedieu.fr

En guise de commentaire, je partage ici les paroles du SAUVEUR JÉSUS retranscrites par Matthieu :

Matthieu chapitre 12 versets 43 à 45.43 Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point.44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée.45 Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en sera de même pour cette génération méchante.

1 Pierre chapitre 4 verset 7 : La fin de toutes choses est proche. Soyez donc sages et sobres, pour vaquer à la prière.

Apocalypse chapitre 12 verset 12 : C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.

1 Pierre chapitre 5 versets 8 à 98 Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.9 Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.

Pour finir, je recommande la lecture de différents articles dans la catégorie Tu es en guerre : ICI

La montée des « Entendeurs »

Prends le temps de lire cet article et retrouvons-nous après pour quelques mots en commentaire suite à ta lecture :

Pourquoi la société a-t-elle changé son attitude envers les personnes qui entendent des voix ?

Par Sam Livingston

Les entendeurs se souviennent de 1987 comme l’année où entendre des voix est devenu normal. « Il reste difficile à contester que 1987 a marqué un tournant dans l’histoire de l’entente de voix », écrit Angela Woods dans un article paru dans le Journal of Mental Health (Journal de la santé mentale) intitulé « Les entendeurs de voix ». Traditionnellement, les gens qui entendaient des voix dans leur tête que personne d’autre ne pouvait entendre ont été diagnostiqués avec une schizophrénie ou un trouble bipolaire et sont devenus des exclus sociaux. Mais, depuis 1987 il y a eu un changement dans la façon dont la société réagi face aux entendeurs de voix. Plutôt que d’essayer d’arrêter les voix ou de donner aux entendeurs un traitement médical, les psychiatres encouragent les gens à dialoguer avec les voix qu’ils entendent, et ils veulent que la société considère ce comportement comme normal et acceptable.

Les gens qui entendent des voix dans leur tête sont plus communs que vous ne le pensez.

En 1991, le département de l’hygiène mentale à l’Université Johns Hopkins a publié le plus grand sondage jamais réalisé sur l’entente de voix dans l’ensemble de la population en dehors des cliniques de santé mentale. Sur les 18,000 personnes évaluées, 10 à 15 pour cent ont expérimenté une sorte d’hallucination auditive ou visuelle.

Est-ce qu’entendre des voix est normal ?

HearersDans un article de juin 2017 pour l’Atlantic intitulé « Les médiums qui entendent des voix pourraient avoir trouvé quelque chose », Joseph Frankel a discuté des réseaux croissants qui visent à aider les gens à gérer et à contrôler les voix dans leur tête. Son article tourne principalement autour des travaux du psychologue de Yale Phillip Corlett et du psychiatre de Yale Albert Powers.

Corlett et Powers essaient d’aider les gens à apprendre à contrôler les voix dans leurs têtes plutôt que de s’en débarrasser. Leur approche consiste à étudier et à observer les médiums. Les médiums permettent volontairement les voix dans leurs esprits et prétendent pouvoir les contrôler.

Frankel a écrit que chaque psychiatre à qui il a parlé « partagent la croyance qu’un comportement inhabituel ne devrait entrer dans le domaine du diagnostic que lorsqu’il cause de la souffrance ». Ils disent que les personnes qui entendent des voix n’ont pas besoin de demander une aide médicale à moins que ces voix causent des dommages.

À certains égards, cette approche peut être bonne. Souvent, les médicaments que les médecins prescrivent amplifient effectivement le problème. Mais ce qui est troublant à propos des points de vue de Frankel et des autorités qu’il cite est qu’ils croient qu’entendre des voix n’est pas étrange et n’est pas un problème tant que vous contrôlez ce que vous entendez et que vous contrôlez votre réaction à cela.

« L’influence du contexte social faisait partie de ce qui a motivé Corlett et Powers », a écrit Frankel. « Lorsqu’ils ont entrepris de concevoir leur étude, ils avaient besoin d’un groupe de personnes en bonne santé qui entendent des voix régulièrement, et dont les expériences sont acceptées dans leur groupe social ».

Un point majeur que Corlett et Powers ont entrepris de faire était que l’opinion de la société en matière de santé mentale a un impact important sur la façon dont les gens se sentent à propos d’entendre des voix dans leur tête. Les médiums acceptent ces voix et interagissent avec des gens qui ne pensent pas qu’entendre des voix est bizarre ou dangereux. Corlett et Powers croyaient que si la société dans son ensemble cesse d’étiqueter les personnes qui entendent des voix comme schizophrènes ou bipolaires, ces gens se sentiront mieux à ce sujet, et seront plus en mesure de contrôler leurs symptômes.

L’homosexualité a connu le même processus, a souligné Frankel. Dans les années 1970, l’homosexualité était un trouble mental. Puis c’est devenu largement accepté. Aujourd’hui, cela est considéré comme normal et est encouragé.

Commencer une conversation

Au milieu des années 1980, une femme aux Pays-Bas nommée Patsy Hage avait du mal à surmonter les voix dans sa tête. Elle rechercha des soins médicaux. Les médicaments ne fonctionnaient pas et Patsy devenait de plus en plus frustrée et aliénée. En 1987, elle a confronté son psychiatre, Marius Romme. Les deux ont convenu que l’approche traditionnelle de la médication et la suppression des voix ne fonctionnaient pas. Ils ont décidé d’arrêter de traiter l’entente de voix comme une maladie mentale et de commencer à en parler ouvertement.

Ils ont participé à un entretien à la télévision nationale pour discuter ouvertement avec le monde des choses que Patsy expérimentait. Des centaines de personnes ont répondu au programme en admettant qu’elles avaient entendu des voix, mais qu’elles avaient réussi à vivre avec elles sans l’aide de la psychiatrie.

C’est alors que le Mouvement des entendeurs de voix a commencé. Angela Woods a écrit que « le premier congrès mondial des entendeurs de voix a eu lieu en Hollande plus tard cette année-là [1987], et à partir de là, un mouvement international des entendeurs de voix s’est répandu d’abord au Royaume-Uni, qui compte maintenant un réseau de plus de 180 groupes d’entendeurs de voix, puis en Europe, en Australie, en Amérique et au-delà ».

Le Mouvement des entendeurs de voix est un réseau libre de groupes organisés localement dans le but d’aider les gens qui entendent des voix à surmonter les voix dans leur tête.

« Avec l’aide d’un facilitateur ou d’un conseiller, les groupes encouragent une approche dans laquelle les gens qui entendent des voix écoutent, parlent et négocient avec le message qu’ils entendent dans l’espoir d’apprendre à le surmonter », a écrit Frankel. Le New York Times a signalé que ces types de groupes « ont triplé en nombres au cours des dernières années, à plus de 80 groupes dans 21 états ».

Qui est réellement en contrôle ?

Les psychiatres admettent qu’ils ne connaissent pas très bien la science derrière les voix. Pour la communauté intellectuelle, il est difficile de déchiffrer la cause physique de ce qui semble être un problème spirituel. Dans son article, Frankel cite une anthropologue nommé Tanya Luhrmann. Lorsqu’on lui a demandé à propos de l’audition des voix et de sa relation avec la santé mentale, Luhrmann a répondu : « Il y a tellement que nous ne comprenons pas ».

Encourager les gens à adopter ces voix, et ensuite essayer de normaliser ce comportement, est par contre, l’approche la plus dangereuse.

Pourtant, la source mystifiante de ces voix devient claire et simple, si vous croyez à la Bible et comprenez qu’il y a un monde des esprits.

« Est-ce que les esprits maléfiques affectent même votre propre vie ? » a demandé Herbert W. Armstrong dans son livre Le mystère des siècles.

« C’est un mystère pour la majorité des gens, mais la Bible révèle l’existence d’un monde très réel, bien qu’invisible – une autre dimension, comme on l’appelle parfois – un autre monde existant avec le nôtre, absolument imperceptible à nos cinq sens. Il s’agit du monde spirituel », a-t-il écrit.

La Bible décrit un « dieu de ce monde » qui est aussi « le prince de la puissance de l’air ». Cet être a également « séduit toute la Terre » : C’est Satan le diable. La Bible dit que les Chrétiens n’ont pas à « lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes ». (Éphésiens 6 : 12, version Louis Segond). Elle dit aussi spécifiquement que Satan et les démons ont été précipités sur la Terre.

La Bible révèle également comment répondre à ce monde spirituel maléfique.

Jacques 4 : 7 dit « Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous ».

Éphésiens 5 : 11 dit « et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt exposez-les » (selon la Revised Standard Version).

C’est le contraire de ce que les médecins conseillent aux gens de faire.

Les scientifiques qui rejettent l’existence du monde spirituel diront que la Bible n’est pas basée sur des faits et est non valable. Pourtant, en même temps, ils n’offrent aucune explication pourquoi les gens entendent des voix. S’ils travaillaient à partir d’une fondation qui reconnaissait le monde spirituel, ils seraient en mesure de comprendre pourquoi tant de gens entendent des voix—et même pourquoi ces chiffres ont augmenté depuis le milieu des années 1980. Ils comprendraient qu’encourager les gens à entretenir les voix est la prescription la plus dangereuse qu’ils peuvent donner ! Il est extraordinairement dangereux pour la société d’essayer de normaliser ce type de comportement.

Même beaucoup de chrétiens doutent qu’il y ait un vrai démon, littéral ou réel, ou des démons littéraux.

Pourtant, Jésus-Christ a rencontré Satan (Matthieu 4) et des démons à plusieurs reprises et a mis en garde de leurs influences maléfiques (par exemple, Marc 1 : 23-27, Matthieu 8 : 28-34 ; Matthieu 17 : 18 ; Matthieu 12 : 43-45).

Le royaume des esprits est réel, et les êtres humains sont définitivement influencés par cela. Ces esprits sont responsables de plus de problèmes dans ce monde que ce que les gens réalisent.

Sous l’influence de Satan le diable, la société veut normaliser un comportement qui contredit directement ce que Dieu enseigne dans la Sainte Bible.

Mais continuez à surveiller, parce que plus les gens adoptent ce genre de comportement, plus fou ce monde va devenir. Les universitaires sont tout aussi confus sur la façon de résoudre le problème que les gens qui se tournent vers eux à la recherche de réponses. Mais ça ne doit pas être un mystère. Vous pouvez comprendre pourquoi cela arrive. Vous pouvez comprendre qui est impliqué et comment ils sont impliqués. Et cela vous mènera à la solution réelle.

Sourcehttps://www.latrompette.fr/fr/articles/posts/la-montee-des-entendeurs?utm_source=FB&utm_medium=Boosted%20post&utm_campaign=Article%20boost&utm_content=https%3A%2F%2Fwww.latrompette.fr%2Ffr%2Farticles%2Fposts%2Fla-montee-des-entendeurs

 

Commentaire de femmeselonlecoeurdedieu.fr

Comment pensons-nous pouvoir aider ces personnes, ces « entendeurs » sans la puissance du SAINT ESPRIT manifeste et à l’oeuvre dans nos vies?

Force est de constater que nombreux sont les croyants/chrétiens qui sont aujourd’hui séduits en rejetant tout ce qui est surnaturel (tant le surnaturel de DIEU que du diable) ou en trouvant normal de ne pas vivre le surnaturel dans leur vie au quotidien. Aurions-nous oublier que la vie que DIEU nous a donnée, la vie chrétienne est avant tout une vie spirituelle, vie de DIEU que nous avons reçue dans notre esprit humain qui a été régénéré à la nouvelle naissance/lors de la naissance d’en haut?

Pour avoir pendant trop longtemps fait partie de cette catégorie de croyants, je réalise aujourd’hui le grave danger que représente un croyant dans cet état. En ce qui me concerne, je disais croire en le surnaturel de DIEU (incluant les miracles) mais dans les faits, dans la pratique de mon expérience, j’en faisais un rejet.

Peu importe les raisons pour lesquelles tu es aujourd’hui là où tu te trouves – vivant une vie qui n’a de « chrétienne » que les vérités qui dans ta vie sont demeurées stades de théories sans que cela ne te mette mal à l’aise – tu as la responsabilité aujourd’hui de changer ta manière de voir pour t’aligner sur celle du SEIGNEUR JÉSUS, de te repentir devant DIEU car même si tu as vu des faux miracles ou des abus, cela ne te dispense pas de vivre la vie chrétienne normale où l’expérience du surnaturel de DIEU devient ta norme et la manifestation de Sa puissance ton partage au quotidien. Ce n’est qu’ainsi que tu pourras aider des personnes comme les « entendeurs » qui aujourd’hui se retrouvent à s’entendre dire de vivre en paix avec ces « voix » qui sont en vérité des démons!!!

Église, réveillons-nous! Que chacun se réveille et réalise qu’il y a bien un monde spirituel qui existe et que nous sommes sur terre pour éclairer les Hommes qui sont pris au piège et malmenés par le diable sans même s’en rendre compte, à l’instar des « entendeurs ».

Comment pourrons-nous les éclairer si nous mêmes sommes incrédules et refusons de considérer ce que DIEU considère en marchant encore selon la vanité de nos pensées (Lire attentivement Éphésiens chapitre 4 à partir du verset 17)?

Pour finir, je recommande à chacun de suivre et de resuivre les différentes animations dans la catégorie Animations chrétiennes pour réveiller/grandir sa conscience du monde invisible de DIEU et du diable : ICI

As-tu déjà été piqué(e)/mordu(e) SANS LE SAVOIR ?

Je conseille la lecture intégrale de la note/l’article ci-après avant de répondre à la question en titre.

L’été dernier, le samedi 30 juin 2018 plus précisément, j’ai été me balader dans une forêt avec ma bien-aimée sœur dans la foi et amie. L’idée était de prendre de nos nouvelles respectives tout en profitant de l’air plus frais à l’ombre dans la forêt pour ne pas nous exposer au soleil. C’était une belle journée estivale avec des températures assez élevées.

Ma bien-aimée sœur me fit savoir dès les premiers instants que les moustiques venaient systématiquement la piquer car son sang les attirait. Cela me parut invraisemblable puis elle prit le temps de m’expliquer et m’assurer que la chose était ainsi. Dans les minutes qui ont suivi, j’en ai eu la preuve : elle était en train d’être constamment piqué par les moustiques au point qu’il y avait du sang sur une partie de son bras. En voyant la scène, je m’étais étonnée de n’avoir aucun problème : les moustiques ne me piquaient pas du tout. Nous avons rapidement dû aller nous abriter dans la voiture à la demande de ma sœur afin que les moustiques cessent de la piquer, pour qu’elle y soit en sécurité.

Était-elle la seule à avoir besoin d’être en sécurité par rapport aux piqûres de moustiques? Cet après-midi là je pensais que oui et pourtant…

Après avoir passé une belle soirée le samedi et une agréable journée le dimanche, combien grande fût ma surprise à mon réveil le lundi matin! En effet, durant la nuit de dimanche à lundi, je ressentais de vives démangeaisons, des sensations très désagréables si bien que je me grattais beaucoup pour me soulager. Ce n’est qu’à mon réveil le lundi matin que j’ai pu constater les dégâts au niveau de ma main et mon bras droit et de mes jambes principalement. Il m’était alors évident que j’avais été piquée par les moustiques le samedi après-midi et cela même si je n’en avais pas conscience sur l’instant et durant les heures qui ont suivi les piqûres! Le mal avait bien été fait mais mon manque de consciencecontrairement à ma sœur qui consciente du danger s’attendait aux piqûres de moustiques et était aux aguets face à eux pour les tuer pendant même que nous échangions. Elle était sur ses gardes durant le temps de notre ballade dans la forêt, ce qui ne fût pas absolument pas mon cas. J’étais au contraire très détendue, sans aucune conscience du danger… et j’en ai payé les conséquences les jours qui ont suivi.

L’ignorance et l’inconscience entraîne toujours des conséquences amères si bien que notre bonne volonté n’y change rien!

Les premiers jours de la semaine suivante étaient assez éprouvants car je n’avais de cesse de me gratter et au lieu de réagir pour chercher à savoir ce qu’il fallait faire en cas de piqûres de moustiques, je ne faisais que me gratter et y mettre de la crème pour les mains – une crème absolument pas appropriée pour la situation.

Pendant même que je me grattais à cause de la gêne qui résultait  des piqûres de moustiques, le parallèle entre toute cette situation et les dangers de l’inconscience dans la vie du croyant en JÉSUS LE CHRIST devint alors évident à mes yeux, plus qu’évident.

Résultat de recherche d'images pour "ignorance"Alors que je me grattais, j’étais aussi enseignée et je réalisais combien dangereuse peut-être l’attitude de certains d’entre nous pour ne pas dire suicidaire – et je pèse mes mots. En effet, lorsque nous qui nous réclamons disciples du CHRIST – autrement dit des personnes marchant sur Ses traces et L’imitant en toutes choses – n’avons pas conscience des réalités dont LE CHRIST avait pleinement et tout le temps conscience lorsqu’IL marchait sur cette terre, c’est comme si nous nous jetions volontairement dans la gueule de notre adversaire, le lion rugissant qui cherche qui dévorer.

Lisons ensemble 1 Pierre chapitre 5 verset 8 : Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.

Ma bien-aimée sœur dans le récit plus haut représente le disciple conscient de l’enseignement de Son SAUVEUR et qui comme son SAUVEUR, vit dans la conscience – au-delà du simple savoir – d’être dans une guerre avec un adversaire méchant et haineux qui est à l’assaut de la moindre occasion pour le piquer et l’infecter de son venin. Ce venin peut représenter l’incrédulité, la peur, le doute, l’inquiétude, la jalousie, l’immoralité sexuelle, le manque de maîtrise de soi à tous niveaux, la tiédeur spirituelle, la paresse, la naïveté, le fait de ne pas prendre ses responsabilité pour préférer accuser les autres quant à sa condition, l’immaturité spirituelle qui est causée par la désobéissance au SAINT ESPRIT, le manque de vie de prière, la foi superficielle sans enracinement dans la connaissance et conscience grandissante du DIEU VIVANT et VRAI…

Lorsque notre adversaire le diable nous mort et que son venin nous est injecté, il est possible de ne pas nous en rendre compte sur l’instant si nous ne sommes pas sobres, vigilants, alertes. Telle fût ma condition dans le témoignage en début d’article, contrairement à celle de ma sœur qui parce qu’elle était alerte, aux aguets, ne fût absolument pas surprise de la présence des moustiques.

En réalité, elle s’y attendait et était préparée à y faire face d’où le fait qu’elle ne restait pas passive mais réagissait pour empêcher les moustiques de la piquer.

Éphésiens chapitre 6 versets 10 à 1310 Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.

Dans le témoignage plus haut, je représente le croyant distrait, qui a l’intelligence obscurcie/enténébrée et qui marche comme les païens qui marchent selon la vanité de leurs pensées.

J’étais aveugle mais maintenant je vois.

Éphésiens chapitre 4 versets 17 à 2417 Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées.18 Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur19 Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité.20 Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ,21 si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller,22 eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses,23 à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence,24 et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité.

Se pourrait-il que tu aies déjà été piqué(e) sans même t’en rendre compte et qu’actuellement le venin résultant de cette piqûre soit en train de se propager dans une partie ou dans tout ton être (esprit, âme et corps)? Ne réponds pas à la hâte mais considère ta manière de vivre, ton style de vie et mets-toi devant DIEU pour lui demander de te révéler tout endroit où tu aurais été piqué(e) sans même t’en rendre compte.

Mieux vaut tard que jamais pour te réveiller et réagir!

Pour revenir à l’exemple plus haut, j’avais certes réagi mais hélas tardivement seulement. Cela m’a valu de devoir en assumer les conséquences (ici cela représente le fait d’avoir été mal à l’aise, gênée durant plusieurs heures au point que je me levais du bureau pour aller aux toilettes espérant me soulager en mettant de l’eau à l’endroit des démangeaisons pour espérer un soulagement…le soulagement était de très courte durée).

L’ignorance et l’inconscience entraînent toujours la souffrance

Plusieurs jours plus tard alors que je songeais à la rédaction de cet article et commençais à en écrire les grandes lignes, je fis une recherche sur Internet sur les piqûres de moustiques et la manière efficace d’en être soulagé. Combien grande ne fût pas ma surprise de lire que l’application du savon de Marseille ou encore des glaçons soulageait de manière efficace et durable. 

Pourquoi fus-je surprise? Pour la simple et bonne raison que j’avais souffert de cette gêne pendant près d’une semaine alors que j’avais pourtant la solution à portée de main : le savon de Marseille ou encore des glaçons. Vous imaginez-vous? Pendant que j’allais dans les toilettes au bureau pour y mettre de l’eau et ensuite de la crème hydratante pour les mains, le savon de Marseille était juste à côté de moi, en face de moi mais par ignorance et par inconscience que ce savon était l’une des solutions qu’il me fallait, j’ai continué à souffrir.

C’est ainsi qu’un enfant de DIEU peut après avoir été piqué par son adversaire le diable d’une manière ou d’une autre – continuer de souffrir ou encore peut passer par des souffrances qui n’auraient pas dû être s’il avait considéré la solution de DIEU, la méthode de DIEU pour se sortir de là.

Vis-tu des situations qui ne sont pas le plan de DIEU pour ta vie et t’enfonces-tu dans ces situations et troubles à cause de ton ignorance ? Est-ce par ignorance que tu as fini par croire que ces souffrances sont des épreuves de la foi voulues par DIEU y compris lorsque ce n’est pas le cas? (Lire Épreuve de la foi ou conséquences du péché?)

Le fait de ne pas être sobre/concentré(e) en esprit nous conduit à porter sur les situations autour de nous un regard différent de celui du SAUVEUR et cela occasionne et occasionnera toujours des conséquences douloureuses d’une manière ou d’une autre.

Serait-il juste de dire que j’ai souffert pendant plusieurs heures sans soulagement durable parce que les choses devaient se passer ainsi? Non, c’est faux! J’ai souffert ainsi parce que j’étais ignorante et inconsciente de la solution qui était pourtant sous mes yeux. C’était ma responsabilité de chercher la solution, de la prendre et de l’utiliser pour l’appliquer à l’endroit des démangeaisons.

Ma sincérité dans mon ignorance du savon de Marseille qui était sous mes yeux constitua-t-elle une circonstance atténuante pour m’épargner la souffrance? Absolument pas!!! Ma bonne volonté ne m’a pas épargnée, j’ai payé le prix de mon ignorance et de mon inconscience! Il y a des principes ici bas : l’ignorance, l’insouciance ou l’inconscience dans la guerre invisible dans laquelle nous sommes engagés en tant que disciples de JÉSUS ne nous sera pas une excuse mais fera simplement de nous des victimes collatérales* de cette guerre et ce sera à nos risques et périls.

N’est-ce donc pas avec raison qu’un de nos aînés dans la foi a pu écrire :

1 Pierre chapitre 4 verset 7 : La fin de toutes choses est proche. Soyez donc sages et sobres, pour vaquer à la prière.

Matthieu chapitre 26 versets 41 : Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible.

Considère la solution de DIEU non pas seulement pour faire face à la piqûre dont tu es déjà victime…

Approche-toi du MAÎTRE JÉSUS notamment par la prière (je t’invite à lire des articles dans la catégorie Femme de prière), pour savoir comment être soigné(e), pour guérir de ce mal qui te ronge des suites d’une piqûre par ton adversaire le diable sous quelque forme qui soit.

C’est ici ta responsabilité et LE SAUVEUR ne fera pas ce par-là, cette action à ta place. (Lire Faux raisonnement partie 1 : Non DIEU ne te fera pas grâce )

… mais ensuite pour agir différemment à l’avenir

Apprends en tirant une leçon de ce que tu as vécu afin de ne plus être victime des piqûres de ton adversaire à l’avenir car ta sincérité ne t’épargnera pas des conséquences qui découlent de l’ignorance comme cela fût mon cas dans le témoignage en début d’article.

Il est bon d’arrêter la prolifération du venin autrement dit de guérir de ce mal que représente la piqûre de ton adversaire mais ensuite il faut veiller, être désormais aux aguets pour ne plus te faire piqué par ignorance ni par insouciance car nous sommes en guerre, que nous en ayons conscience ou non, la guerre spirituelle et invisible est bien plus réelle que ce que nos yeux voient au quotidien.

La connaissance est le remède face à l’ignorance c’est pourquoi je te recommande d’approfondir en consultant les différents articles dans la catégorie Animations chrétiennes : les vérités expliquées au travers de ces animations grandiront ta conscience de la réalité invisible. Tu pourrais d’ailleurs commencer par cette animation : Le monde spirituel invisible est bien réel