Archives

Songe : Se tromper de partenaire dans le mariage représente UN GRAVE DANGER SPIRITUEL

Chère sœur,

Je publie ci-après le récit du songe qu’avait eu une disciple de JÉSUS CHRIST, ma sœur et amie dans LE SEIGNEUR. Il me faut préciser qu’elle n’est pas mariée et qu’au moment où elle eut ce songe, nous étions en retraite et nous primes aussitôt le temps de prier pour nous-mêmes d’abord par rapport à ce qu’elle avait vu. Je le précise pour te rappeler que tu as toi aussi la responsabilité d’en faire un sujet de prière, après avoir examiné.

NB : 1 Thessaloniciens chapitre 5 verset Ne méprisez pas les prophéties….

En tant que personnes nous réclamons disciples de JÉSUS CHRIST, nous ne devons pas mépriser les prophéties mais les analyser de sorte à les accepter ou à les rejeter uniquement parce que LE SAINT ESPRIT en nous nous conduit à l’acceptation ou au rejet du message. Ce point est capital à préciser car trop d’entre nous avons à un moment ou à un autre méprisé une prophétie, refusé de la considérer parce qu’elle ne cadrait pas avoir notre façon de concevoir les choses ou avec nos désirs… Ce que nous ne réalisions pas à ce moment-là c’est que certains en méprisant ces paroles venant du SAINT ESPRIT en vérité, c’est DIEU Même que nous avons méprisé et rejeté.

Malheureusement, certains nous sommes retrouvés dans des situations critiques, situations qui auraient dû être évitées si le cœur avait été humble pour considérer le message qui nous avait été adressé.

C’est pourquoi je reprécise : accepte ou rejette ce message non pas en fonction de toi mais seulement et uniquement en fonction du SAINT ESPRIT… d’où la nécessité de commencer à développer une réelle et profonde communion avec LUI si tel n’était pas le cas autrement, tu risquerais de continuer à mépriser ce qui vient pourtant de LUI et cela parce que tu penses LE connaître mais qu’en réalité, tu ne LE connais pas vraiment.

Soyons humbles chères sœurs et cette humilité se manifeste aussi en considérant le message qui nous est donné pour l’emmener devant le trône de la grâce afin de demander à CELUI QUI sonde les cœurs et les reins : « Est-ce vrai? Ce message vient-il de TOI? Que veux-TU me dire personnellement au travers de ce message? Comment dois-je réagir face à ce message pour faire Ta volonté par rapport à ce message?

 

Voici donc le récit du songe :

Songe : Se tromper de partenaire représente UN GRAVE DANGER SPIRITUEL

Je me réveillais un matin du mois de juillet 2017, ébranlée par le songe que je venais de faire. Celui-ci fut court, mais les émotions que je ressentis durant celui-ci furent tellement vives, intenses et graves que je me réveillais à la fois mi-soulagée que ce ne fusse « qu’un songe » et en même temps mi-inquiète pour nous, frères et sœurs (qui sommes appelés à / ou ferons le choix de nous marier) et qui peut-être vivrons ce drame, si nous ne faisons pas attention.

Dans ce rêve, j’étais mariée à un homme et semblais mener une vie heureuse… sauf que j’étais tourmentée par une vérité dont j’étais parfaitement consciente : j’avais épousé la mauvaise personne. Et le drame que je vivais extérieurement et que je ressentais en même temps intérieurement, consistait en ce que je savais ne pas mener la vie que DIEU avait planifiée pour moi.

Comment le savais-je ?

Parce que j’étais, dans ce songe, capable de voir ma vie actuelle comme un chemin sur lequel j’avançais, et parallèlement, sur ma gauche, séparée par une vitrine de verre, la vie que j’aurais dû mener, eûs-je obéi à DIEU et épousé le mari qu’Il avait préparé pour moi.

J’observais la personne que j’aurais été, la marche avec DIEU que j’aurais eue dans le plan original de DIEU. Je réalisai alors avec abattement la grande distance entre ma vie actuelle et celle que j’aurais dû vivre. Désespérée, j’étendis à un moment ma main comme pour pouvoir saisir cette « autre vie » et sortir du cauchemar dans lequel je vivais, mais ce n’était pas possible : j’avais fait mon choix, j’avais épousé cette homme, et maintenant je devais faire face aux conséquences. Je réalisais amèrement en comparant ces deux vies, ces deux chemins, que malheureusement, cette « simple erreur » de choix de partenaire avait de nombreuses et fatales répercussions dans ma vie, dont la plus dramatique était la dégradation de ma relation avec DIEU.

Je me retrouvais loin de Lui, spirituellement et émotionnellement, et ne savais plus comment retrouver le relation que j’avais eue avec Lui précédemment.

C’est ainsi je me réveillais, secouée par la vivacité de de songe. Je le considérais comme un avertissement tant pour moi que pour mes sœurs et mes frères dans le Seigneur.

Bien-aimés, je souhaiterais ajouter (moi ici, non le Seigneur) que ceux d’entre nous qui se retrouvent dans cette situation ne sont pas forcément condamnés à une vie spirituelle et maritale misérable. S’ils se repentent et crient à DIEU au secours, sûrement Celui-ci interviendrait d’une façon ou d’une autre. MAIS, bien-aimés, je vous en supplie, puissions-nous éviter à tout prix de connaître l’amère tristesse et l’abattement de savoir que nous sommes passés à côté du plan original et parfait de DIEU.

Certains « chrétiens » ne le réaliseront pas, car ils sont aveuglés, mais pour ceux d’entre nous qui avons une relation avec DIEU et avons commencé à exercer notre discernement, la prise de conscience que nous étions sur le bon chemin et que nous nous en sommes détournés à cause du mariage sera douloureuse, et notre vie spirituelle en prendra un coup.

De grâce, Seigneur, ouvre nos yeux et nos oreilles que nous puissions voir, comprendre et saisir Ta volonté. Délivre-nous de la convoitise de l’âme qui aveugle, de la convoitise de la chair, de la pression des hommes, de la jalousie, de l’inquiétude et du manque de foi qui nous pousseraient dans des voies qui ne sont pas les Tiennes.

 

Pour approfondir, lire les notes suivantes :

– Le plan de DIEU ou ton propre plan?

Es-tu aussi consacré(e) que ton mari/ta femme?

Es-tu AUSSI CONSACRÉ(E) que ton mari/ta femme?

Chère soeur,

Le PDF ci-après contient l’extrait des pages d’un livre sur le mariage que je te recommande vivement. Il s’agit du livre Un mariage réussi : chef-d’oeuvre du mari par Zacharias Tanee Fomum. Cet extrait concerne tant les hommes que les femmes, tant les mariés que les célibataires.  Lis-le et partage le aussi à d’autres célibataires et mariés pour leur édification.

Voici une phrase tirée de cet extrait : 

 Le mariage est une soudure de deux cœurs pour accomplir l’appel de DIEU dans la vie de l’homme.

Est-ce ainsi que tu vis ton mariage, toi mariée savoir dans le but d’accomplir jour après jour l’appel de DIEU dans la vie de ton mari?

Est-ce pour cela premièrement que tu désires te marier toi qui ne l’es pas encore?

Que chacune réponde à l’une des question qui la concerne en téléchargeant le PDF pour lecture : Es-tu AUSSI CONSACRE(E) que ton mari-que ta femme

Pour aller plus loin, lire les notes suivantes : Désires-tu te marier pour les bonnes raisons?Femme pour ton couple DIEU t’appelle à la prière

 

Le temps est court : NE PLACE PAS TON ESPÉRANCE DANS LE MARIAGE

Chère sœur,

RIEN ne saurait justifier devant DIEU un attachement plus grand envers notre époux qu’envers LE SEIGNEUR JÉSUS CHRIST LUI-même!!RIEN!!

Jamais le mariage ne doit devenir un obstacle à la vie de disciple de JÉSUS CHRIST que nous sommes appelés à vivre. Or certains ont justifié le refroidissement dans leur amour pour LE SAUVEUR par le fait d’être mariés mais sommes-nous sérieuses en nous tenons à cette position de fausses excuses?

En plus de devenir tièdes, nous oserions reprocher à DIEU de nous avoir bénis dans le mariage?

Ne nous moquons pas de DIEU et que chacun reconnaisse les motivations qui l’animent afin d’implorer le secours et la grâce de DIEU.

NB : Si les mariées doivent vivre comme n’étant pas mariées, quelle excuse pourraient avoir les célibataires pour justifier leur obsession du mariage au point de devenir amères et tristes parce qu’elles ne se sont pas encore mariées?

JÉSUS revient BIENTÔT alors que chacun de nous se DISCIPLINE pour diriger TOUTES ses pensées UNIQUEMENT vers JÉSUS afin de LUI assujettir sa volonté pour mettre en pratique Sa Parole car c’est là ce que DIEU attend de chacun :

1 Corinthiens chapitre 7 versets 29 à 35  29 Voici ce que je dis, frères, c’est que le temps est court; que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n’en ayant pas,30 ceux qui pleurent comme ne pleurant pas, ceux qui se réjouissent comme ne se réjouissant pas, ceux qui achètent comme ne possédant pas,31 et ceux qui usent du monde comme n’en usant pas, car la figure de ce monde passe.32 Or, je voudrais que vous fussiez sans inquiétude. Celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur;33 et celui qui est marié s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme. 34 Il y a de même une différence entre la femme et la vierge : celle qui n’est pas mariée s’inquiète des choses du Seigneur, afin d’être sainte de corps et d’esprit; et celle qui est mariée s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à son mari.35 Je dis cela dans votre intérêt; ce n’est pas pour vous prendre au piège, c’est pour vous porter à ce qui est bienséant et propre à vous attacher au Seigneur sans distraction.

Introduction à la catégorie « Durant les fiançailles… »

Chère sœur,

Cette nouvelle catégorie aura pour but de parler aux fiancées en les exhortant sur ce qui doit être fait, dit durant la période de fiançailles. Il s’agit de cette période durant laquelle l’homme et la femme promis l’un à l’autre, jouissent d’une certaine intimité (émotionnelle, complicité mais pas d’intimité physique/sexuelle qui n’est réservée que dans le cadre du mariage) en attendant d’entrer dans le mariage.

Cette période est précieuse et doit être mise à profit de la meilleure manière qu’il soit. En effet, il est possible de mal utiliser cette période de préparation au mariage et d’en faire par la suite les frais, d’en payer les conséquences, une fois mariés. C’est entre autres ce que nous voulons éviter en publiant des notes/articles dans cette catégorie.

Puisses-tu en prendre connaissance avec une bonne disposition de cœur, pour te mettre ensuite devant DIEU et prier –  après avoir examiner chaque chose et retenu ce qui était bon – pour que LE SAINT ESPRIT t’éclaire afin que tu l’appliques dans tes fiançailles ou dans tes futures fiançailles.

A très vite 🙂

En attendant, je te propose de lire ceci : Le mariage n’est pas le but de la vie chrétienne + Désires-tu te marier pour les bonnes raisons? + Pourquoi ai-je épousé chrétien qui obéit au SEIGNEUR JÉSUS CHRIST?