Archives

Ma reconnaissance au SAINT pour Ses serviteurs et servantes

Au même titre qu’il y a un ordre hiérarchique dans une armée, une place, un rang pour chaque soldat, ainsi en est-il aussi au sein de l’armée du DIEU VIVANT : une place, un rang pour chaque disciple de YESHUA/JÉSUS.

Tous sommes au service du DIEU VIVANT pour exécuter Ses volontés, mais tous n’avons pas les mêmes responsabilités ni la même autorité dans le Royaume de DIEU et dans le monde spirituel.

Tous au service de DIEU oui mais tous n’avons pas la charge de paître le troupeau de DIEU comme l’ont certains pour avoir été appelés par LE CHEF de l’Église.

Église, Église, Église…

Sais-tu honorer le choix souverain de DIEU en les personnes de ces hommes et de ces femmes qu’IL a appelés et qui sont à Son service pour l’avancement de Ses desseins ici-bas?

VERSET double honneur 1 Pierre

Sais-tu les honorer pour leur obéissance et leurs sacrifices, ayant accepté et continuant d’accepter de mettre tout ce qu’ils sont et tout ce qu’ils ont au service du SAINT?

Où est ta reconnaissance envers DIEU pour la vie de ces hommes et de ces femmes qui chérissent LE SAINT ESPRIT et Son Église?

Ils ne sont pas parfaits ni irréprochables comme toi et moi mais aurions-nous laissé leur humanité nous empêcher de voir LE DIEU QUI est en eux et QUI agit au travers d’eux?

Église, Église, Église…

Tu as su remarquer leurs manquements, leurs défauts, leurs erreurs, mais as-tu d’autant plus remarquer leurs qualités, l’amour de DIEU qu’ils te témoignent, veillant à ce que chacun de tes membres parvienne à la ressemblance du MESSIE YESHUA ?

De tous lieux des voix s’élèvent contre eux – des voix humaines et des voix d’êtres spirituels au service du diable…

Il y a un déséquilibre entre toutes les voix qui les accusent, les critiquent, qui s’élèvent contre chaque serviteur et servante de DIEU et les voix qui s’élèvent en leur faveur. Ce déséquilibre dessert la cause du Royaume de DIEU, de notre Royaume mais tu ne t’en rends peut-être pas compte Église…

Pourquoi n’y a-t-il pas plus de voix qui s’élèvent de ton sein pour parler en leur faveur ?

Où sont les prières en leur faveur qui devraient constamment s’élever du sein de chacun de tes membres vers LE DIEU QUI les a appelés et choisis dans Sa souveraineté ?

SEIGNEUR mon âme est attristée et peinée à cet instant parce que Tes serviteurs et servantes souffrent, pleurent sans que plusieurs d’entre nous ne nous en rendions compte.

Nous en rendre compte ? Comment le pourrions-nous ? L’égoïsme a rempli nos âmes. Centrés sur nous-mêmes, nous ne sommes trop souvent intéressés que par ce qui nous concerne. Ma, mon, mes… sont des pronoms que nous utilisons le plus dans nos requêtes devant TOI mais qu’en est-il de Ton, Ta, Tes… Ton serviteur, Ta servante, Tes intérêts ?

Qu’en est-il de ce qui touche et affecte Ton cœur DIVIN SAUVEUR ?

PÈRE je réalise que sur cette question la plupart d’entre nous qui formons l’Église attristons Ton cœur en étant insensibles à ce qui T’importe.

Merci pour la vie de ces hommes et de ces femmes !

Souviens-TOI du temps qu’ils ont consacré et qu’ils consacrent pour la croissance de chaque saint, pour le salut de ceux qui étaient encore perdus dans leurs péchés pour leur avoir tenu la main et montré le chemin qui mène à TOI.

Montre encore à chacun d’eux aujourd’hui que rien de qu’ils ont fait et font pour TOI n’a été vain.

Montre encore à chacun que TU es juste et non ingrat comme l’Homme.

Qu’aucun de ceux et celles que tu as appelés ne puisse avoir des raisons de questionner le fait de T’avoir dit oui pour mettre leurs vies à Ton service.

Ils sont précieux à Tes yeux, puissent-ils le devenir aussi à mes yeux, à nos yeux, aux yeux de chaque membre de ton Église.

Église, Église, Église…

Apprends à honorer ces hommes et femmes comme DIEU les honore.

Continue d’honorer ceux à qui tu dois l’honneur.

1 Timothée chapitre 4 verset 7 : Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d’un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement.

Ces mots sont une des expressions de ma reconnaissance au SAINT pour Ses serviteurs et Ses servantes.

Texte rédigé en 2018

Je recommande les lectures suivantes : Ceux qui ont le plus besoin de nos prières Les serviteurs et servantes de DIEU ont BESOIN de nos prières – Songe du 10 mars 2018Encouragement et prière pour les serviteurs et servantes de DIEU Prier pour ceux qui nous bénissent

Témoignage de Ian et Larissa : L’AMOUR DE DIEU DANS LE MARIAGE

Qui après avoir regardé ce témoignage ne se remettra pas en question pour connaître les intentions de son cœur lorsqu’il est question du mariage et cela que nous soyons ou non mariés?

Ian et Larissa s’aimaient et aimaient aussi DIEU et un jour Ian a eu un accident… Sa vie a changé du tout au tout, il est devenu dépendant des autres pour les besoins les plus primaires de la vie quotidienne. Larissa l’a épousé et n’a pas fait marche arrière.

Le handicap de Ian peut représenter l’attitude de ton époux/épouse non converti(e) et comme Larissa, tu dois l’aimer comme CHRIST a aimé L’Église et s’est offert en sacrifice pour la sanctifier (Lis attentivement Éphésiens chapitre 5).

Le mariage est une institution établie par DIEU entre un homme et une femme et cela pour la vie.

L’un des deux époux devenu chrétien après le mariage ne devrait pas mépriser l’autre ou encore envisager l’éventualité de se tourner vers un frère (s’il s’agit de a femme) ou d’une sœur (s’il s’agit d’une mari) en CHRIST après avoir divorcé. Quand nous disons « oui jusqu’à ce que la mort nous sépare » lors de la prononciation des vœux, le ciel de DIEU est témoin et aucune difficulté ne devrait venir remettre en cause cette alliance et conduire au divorce… et pour cela Seul DIEU peut nous en donner la force.

Je t’encourage à persévérer dans la prière pour le salut de ton époux(e) ou pour son changement (s’il/si elle est déjà né(e) de nouveau) mais surtout à vivre en obéissance à JÉSUS  chaque jour afin qu’au travers du témoignage de ta vie, ton mari/ta femme soit interpellé(e) au temps de DIEU.

Je te recommande de lire les notes suivantes sur le thème du mariage : 

La réalité SPIRITUELLE derrière le mariage, le divorce et le remariage – Que dire à une amie chrétienne qui s’est fiancée avec un païen? –  Mon mari j’ai été infidèle parabole du COUPLE PRODIGUE  Qu’est ce qu’un mariage RÉUSSI?  Songe : Se tromper de partenaire dans le mariage représente UN GRAVE DANGER SPIRITUEL  COMMENT HONORER UN HOMME (à lire par toutes les femmes)? – Pourquoi ai-je épousé un chrétien qui obéit au SEIGNEUR JÉSUS? – Le temps est court : NE PLACE PAS TON ESPÉRANCE DANS LE MARIAGE

Ces soldats tombés au combat parce que NOUS les avons tués

Dans aucune armée de ce monde nous ne voyons ce qui est simplement impensable savoir que des soldats mettent à mort ni découragent à l’extrême leurs propres frères d’armes, ceux de leur propre armée.

Pourtant ce qui est impensable dans le monde qui ne connait pas LE DIEU d’Israël se produit jour après jours dans l’Église

L’Église qui est la colonne et l’appui de la vérité de DIEU sur la terre des vivants a fini par jouer au jeu de son ennemi, ennemi qui ne vient que pour voler, égorger et détruire la vie de DIEU dans les cœurs.

Comment donc en sommes-nous arrivés à ne plus nous remettre en question?

Comment avons nous fini par contempler la chute des autres, d’autres membres du Corps du CHRIST, de l’Église, pour dire « je le savais, de toutes les façons cela était prévisible »?

Aussi vrai que chacun est responsable de ses actes devant DIEU, nous sommes tout aussi responsables les uns des autres. Aussi vrai que chacun est libre de se laisser ou non séduire par les mensonges du diable, nous avons peut-être, dans une certaine mesure, contribué à la ruine de ces soldats : ces hommes et femmes pour qui LE CHRIST a aussi offert Sa vie. L’aurais-tu oublié Église?

Par notre manque d’amour selon DIEU, nous avons blessé des cœurs qui étaient déjà meurtris par le monde et qui ont fini par se dire « ils (les chrétiens) sont pires que les autres » avant de retourner au péché qu’ils avaient vomi.

Par manque d’humilité selon DIEU, nous avons oublié que LE SAINT ESPRIT Seul convainc les cœurs et que ce n’est par conséquent pas à nous de changer les gens mais notre responsabilité est de leur donner/communiquer les paroles de DIEU convenablement (parlons leur de la profondeur de l’oeuvre de la croix et les conséquences/bénéfices qui en découlent pour l’homme qui en CHRIST place sa confiance) et de prier pour que DIEU fasse Son oeuvre en eux, comme IL a commencé un jour à la faire en nous.

Par amnésie de là où DIEU nous avait tirés et d’où IL nous tire encore jour après jour, nous avons condamné ceux qui sont venus au milieu de nous dans la mesure où ils ne répondaient pas nos critères : du coin de l’œil nous les avons lorgnés et avec la bouche nous avons feint un sourire mais le cœur avait déjà jugé, l’opinion était déjà arrêtée 🙁

As-tu oublié, ai-je oublié, qu’un jour nous aussi étions du nombre des fils de la rébellion et que c’est l’amour de DIEU qui a vaincu les résistances de nos cœurs pour nous conduire à l’amour et à la crainte de Son grand nom ?

Comment se fait-il que j’ai tout oublié au point de constamment donner des commandements à ceux qui vers moi viennent sans jamais leur expliquer la solution de DIEU quant au péché, à la manière d’en être délivré : tu ne tueras pas, tu ne voleras pas, tu ne mentiras pas, tu ne forniqueras pas…?

Est-ce ainsi que JÉSUS LE CHRIST nous a instruits?

Éphésiens chapitre 4 versets 17 à 24  17 Voici donc ce que je dis et que j’atteste de la part du Seigneur : Ne vous conduisez plus comme le reste des Gentils, qui suivent la vanité de leur esprit; 18 Ayant leur intelligence obscurcie, étant éloignés de la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur coeur; 19 Ayant perdu tout sentiment, ils se sont abandonnés à la dissolution, pour commettre toutes sortes d’impuretés, avec une ardeur insatiable. 20 Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris à connaître Christ; 21 Au moins, si vous l’avez écouté, et si, selon la vérité qui est en Jésus, vous avez été instruits en lui, 22 A vous dépouiller, pour ce qui est de votre conduite précédente, du vieil homme, qui se corrompt par les convoitises trompeuses; 23 A vous renouveler par l’Esprit dans votre entendement; 24 Et à vous revêtir du nouvel homme, créé à l’image de Dieu, dans la justice et la sainteté de la vérité.

Pourquoi donc faisons-nous le contraire par moment au point de meurtrir encore ces cœurs qui ont besoin d’invoquer JÉSUS le CHRIST, LE SEUL QUI sauve? Arrêtons, cessons, revenons au DIEU QUI nous a rencontrés un jour et QUI depuis n’a eu de cesse d’user de patience à notre égard alors même qu’IL nous discipline dans Son amour afin de nous conduire à la repentance

Que l’autorité, que la connaissance que DIEU nous a donnée serve à l’édification et non à la destruction des autres et cela n’est possible que lorsque nous réalisons que c’est PAR AMOUR que DIEU nous a sauvés et que c’est PAR AMOUR qu’IL use de patience avec chacun d’entre nous

LUI QUI a envoyé Son FILS UNIQUE JÉSUS pour nous sauver et non pour nous perdre et à Sa grâce nous avons été éligibles non pas à cause de nos qualités mais parce que nous répondions aux critères :

Malades du péché devant JÉSUS LE MÉDECIN

Pécheurs devant JÉSUS QUI appelle à la repentance

Incapables de nous sauver devant JÉSUS QUI Seul sauve

Ces critères sont communs à tous les descendants d’Adam, à tous les hommes alors usons nous aussi de la patience selon DIEU au risque de nous retrouver à combattre l’oeuvre qu’IL a commencé dans les cœurs de ces personnes qui LUI si chères.

Église puisses-tu arrêter d’être une pierre d’achoppement pour les tiens.

Puissions-nous cesser de décourager les autres qui ne sont peut-être pas encore parvenus à la connaissance que nous avons.

Tout cela toujours à cause de l’amour de DIEU qui nous presse au dedans de nous (Lire attentivement 2 Corinthiens chapitre 5)

Repentons-nous, demandons pardon, quittons cette position dans laquelle nous jouions peut-être jusqu’ici encore le jeu du diable afin de retrouver notre position d’enfants de DIEU, Ses ambassadeurs, ceux au travers desquels IL procure la paix du cœur aux hommes déjà accablés par leurs propres consciences.

Ensuite prions pour eux, avec vérité de coeur pour que L’ÉTERNEL notre DIEU les ramène à LUI, guérisse leurs âmes blessées.

Prions comme si cela notre vie en dépendait parce qu’en vérité cette affaire nous concerne dans la mesure où le cœur de notre PÈRE CÉLESTE est tout aussi concerné par les blessures intérieures et invisibles dont souffrent aujourd’hui ces soldats tombés au combat et qui ne veulent plus rien avoir à faire ni avec DIEU ni avec les chrétiens.

Sourcehttp://jesuschristestmavie.com/ces-soldats-tombes-au-combat-parce-que-nous-les-avons-tues/

Établis PAR DIEU comme des SENTINELLES et non comme DES TYRANS au sein de nos familles

Il y a des choses qui doivent rester entre DIEU et chacun de nous. Certaines situations vécues au sein même de nos familles ne peuvent pas être étalés dehors sous prétexte que nous sommes avec des frères et soeurs en CHRIST car bien souvent nous en parlons avec si peu d’amour que cela finit par être de la calomnie, des murmures.

J’ai aussi été de ce nombre, de ceux qui avaient oublié d’où est-ce que DIEU les avait sortis au point d’être devenus des tyrans dans leurs maisons alors que c’est en tant que sentinelles que DIEU les y avait placés.

La sentinelle veille dans le présence de DIEU pour ensuite avertir les autres du danger et cela au temps et à la manière de DIEU parce que son but est d’apporter la vie de DIEU dans les cœurs et non pas de mettre un nouveau fardeau sur les épaules des hommes.

Souvent nous oublions que nous ne sommes pas nés enfants de DIEU et qu’il y a eu une période au cours de laquelle nous marchions en ennemis de la croix, en rébellion ouverte contre DIEU au point de ne pas supporter d’entendre quelqu’un nous parler des « histoires de JÉSUS » mais est-ce pour autant que nous étions « insauvables »? Non et la preuve en est que nous sommes là aujourd’hui connaissons et cherchons à connaître LE DIEU DE NOTRE SALUT. Certains ont usé de patience à notre égard durant cette période, d’autres ne nous ont jamais parlé de JÉSUS CHRIST parce que leur mission était uniquement de prier pour nous dans le secret.

Ainsi, de même que DIEU a usé et use encore de patience à notre égard, nous aussi devons agir de même envers les autres, chose que nous faisons souvent. Toutefois les choses se corsent lorsque vient le moment d’user de la même patience selon DIEU, de même amour, de la même douceur avec les membres de notre famille, de notre maison. C’est étonnant de voir que la patience usée à l’égard des gens du dehors est vite oubliée lorsque nous parlons à notre mari, à notre femme, à nos frères et sœurs, à nos enfants, à nos parents et tout cela justifié par le fait qu’ils s’entêtent, qu’ils refusent de croire. A partir de là, nous passons à l’offensive  pour parler de l’enfer, du châtiment de DIEU, des conséquences de leurs actes et j’en passe.

La Parole de DIEU parle avec justice de l’enfer, du châtiment de DIEU mais est-ce pour autant que  nous devons en parler constamment, sans l’amour de DIEU? Oui nous souffrons pour eux, nous souffrons de les voir refuser le salut en CHRIST pour le moment dans la conscience qu’ils finiront en enfer s’ils meurent ainsi mais pensons-nous les aimer plus que JÉSUS CHRIST LUI-Même QUI s’est offert pour eux? Nul besoin donc de tyranniser nos familles à force de ne citer que les versets bibliques, de constamment leur tomber dessus pour leur expliquer ce qu’ils ont encore fait de mal CONTRE DIEU.

Parler comme UNE SENTINELLE, comme LA SENTINELLE DE DIEU

comment donc invoqueront-ils romains 10 14 Romains chapitre 10 versets 13 à 17  13 Car quiconque invoquera le nom du Seigneur, sera sauvé. 14 Comment donc invoqueront-ils celui auquel ils n’ont point cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a pas quelqu’un qui prêche? 15 Et comment prêchera-t-on, si l’on n’est pas envoyé? selon ce qui est écrit: Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes choses! 16 Mais tous n’ont pas obéi à l’Évangile; car Ésaïe dit: Seigneur, qui a cru à notre prédication? 17 La foi vient donc de ce qu’on entend; et ce qu’on entend, vient de la parole de Dieu.

Accordons nous avec la vérité scripturaire selon laquelle les hommes ont besoin d’entendre la prédication de la croix afin d’invoquer le nom du SEIGNEUR JÉSUS CHRIST pour être sauvés. 

Nous devons de ce fait parler mais pas en étant animés par la chair, par NOTRE conception des choses. Nous devons témoigner de CHRIST mais pas n’importe comment parce que le plus important n’est pas que nous parlions mais que nous parlions sous l’inspiration du SAINT ESPRIT.

Il est possible d’utiliser la Parole de DIEU sans pour autant parler sous l’inspiration de DIEU et quels fruits pensons-nous que cela produira dans les cœurs? La mort, la rébellion encore plus accentuée contre DIEU en ce que ces personnes auront de DIEU une fausse image, celle erronée que nous leur aurons présentée.

Est-ce que cela signifie que nous ne devons pas pour autant parler à nos familles? Certainement que non. Nous devons leur parler mais en tant que des sentinelles c’est pour dire que nos cœurs doivent réellement gémir pour eux dans la prière devant DIEU, que nos cœurs doivent être circoncis jour après jour pour que nos bouches deviennent alors la bouche de DIEU en ce qu’au travers de nous IL leur parlera.

Jérémie chapitre 15 versets 16 à 19  16 Dès que j’ai trouvé tes paroles, je les ai dévorées; et tes paroles sont la joie et l’allégresse de mon cœur. Car ton nom est invoqué sur moi, Éternel, Dieu des armées! 17 Je ne me suis point assis dans l’assemblée des moqueurs, pour m’y réjouir; mais, à cause de ta main, je me suis assis solitaire, car tu me remplissais d’indignation. 18 Pourquoi ma douleur est-elle continuelle? Et pourquoi ma plaie est-elle incurable, et ne veut-elle pas guérir? Serais-tu pour moi comme une source qui trompe, comme des eaux qui ne durent pas? 19 C’est pourquoi ainsi a dit l’Éternel : Si tu reviens, je te ramènerai: tu te tiendras devant moi; et si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est vil, tu seras ma bouche; ils se tourneront vers toi, et tu ne te tourneras pas vers eux.

Dans le passage ci-dessus, DIEU demande à Jérémie ce qu’IL nous demande aussi : une séparation entre ce qui est précieux d’avec ce qui est vil. Nous pouvons aussi le comprendre comme une séparation d’avec les œuvres de la chair – les œuvres, les initiatives venant de l’Homme et non de L’ESPRIT DE DIEU – qui ne sont que vanité en ce qu’elles ne produisent pas la vie de DIEU et ne sont pas agréées de LUI d’ailleurs.

La sentinelle est un instrument de DIEU, l’intercesseur de DIEU, Son relais sur la terre des vivants pour qu’au travers de sa vie DIEU conduise les hommes au salut et non à la perdition.

La sentinelle souffre beaucoup en ce qu’elle porte le fardeau du cœur de DIEU pour ces âmes perdues y compris celles de sa familles et cette douleur la conduira à s’humilier devant DIEU constamment pour LE laisser faire, LE laisser sauver.

Ésaïe chapitre 62 versets 6 à 7  6 Jérusalem, j’ai placé des gardes sur tes murailles; ni le jour, ni la nuit, jamais ils ne se tairont. Ô vous qui faites souvenir de l’Éternel, n’ayez point de repos; 7 Et ne lui donnez point de repos, jusqu’à ce qu’il ait rétabli Jérusalem, jusqu’à ce qu’il ait fait d’elle un sujet de louange sur la terre! 

Être une sentinelle ne s’improvise pas car c‘est DIEU QUI fait de nous des sentinelles et notre efficacité dans cette position est étroitement liée avec notre soumission à la volonté parfaite de DIEU, volonté qui inclut aussi le renoncement à nous-mêmes jour après jour, situation après situation.

Apprendre à perdre pour que l’autre soit gagné à CHRIST

Nous ne pouvons pas laisser DIEU nous enseigner comment il faut perdre pour gagner l’autre tant que nous n’aurons pas appris à regarder à l’autre au travers de Son regard. Non les membres de ta famille ne sont moins aimés de DIEU que toi et elles sont aussi des âmes qui ont besoin du salut en JÉSUS CHRIST au même titre que ces personnes que tu aides dehors, personnes pour lesquelles tu prends beaucoup de temps pour expliquer encore et encore les mêmes choses sans t’énerver ni manquer de patience.

Pourquoi donc n’arrivons nous pas toujours à agir de la même manière avec ceux qui vivent sous le même toit que nous? Je pense que cela est aussi du au fait que nous les aimons plus que les inconnus que nous rencontrons et dans cette position, consciemment ou pas, nous désirons plus leur salut que pour les autres au point d’être prêts à vouloir faire les choses sans DIEU c’est à dire par le bras, par l’énergie de notre propre volonté d’où tous les dégâts que cela a pu produire :

  • certains ne veulent même plus nous adresser la parole mais étant tellement convaincus d’être dans le vrai, nous avons tout mis sous le coup de la persécution alors qu’il y avait peut-être une partie à mettre sous le coup de l’agissement par la chair 🙁
  • d’autres ne nous supportent simplement plus parce qu’ils savent que quoi qu’ils fassent, nous brandirons encore un énième verset biblique et pour éviter cela, ils nous évitent tout simplement 🙁

Cela est beaucoup plus grave que ce que nous pensons parce que certains de nos propres sont tellement mal et ne sachant pas vers qui se tournés, ils se sont tournés vers des personnes qui leur ont prodigué de mauvais conseils alors qu’au travers de nous DIEU voulait les conseiller avec justice, amour et droiture, comme un père conseille son enfant.

L’heure n’est pas à se morfondre sur nous-mêmes si à la lecture de ces mots nous prenons conscience que notre attitude ressemblait plus à celle d’un tyran qu’à celle d’une sentinelle. Humilions-nous avec un cœur vrai devant DIEU pour LE laisser nous enseigner, nous éduquer à aimer, parler, à agir comme Ses sentinelles, celles qu’IL forme dans le secret, dans la solitude pour veiller pour la famille.

Alors que nous apprendrons à perdre y compris lorsque nous aurons raison, nous verrons DIEU faire des choses prodigieuses, disposer les cœurs d’une façon remarquable, ouvrir des portes pour que nous partagions Sa Parole avec ces personnes si chères à nos cœurs. Rien ne LUI est assurément impossible, rien. Comprenons le dans notre cœur et non plus seulement de manière intellectuelle afin de prier avec persévérance, de LE laisser nous conduire en ayant constamment en tête qu’IL sait ce qu’IL fait, LUI dont la volonté est que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la Vérité (1 Timothée chapitre 2).

A certains moments, il nous faudra nous taire, accepter de nous comporter comme si nous avions tort bien que nous ayons raison et tout cela dans le but de gagner l’autre, de ne pas l’irriter davantage, de ne pas l’affaiblir lui qui est peut-être plus faible que nous dans la foi en CHRIST. Typiquement, nous devrons renoncer à parler, à réprimander, à dire combien un acte est mauvais si DIEU ne nous dit pas de parler parce qu’IL sait qu’à cet instant là le cœur de notre parent n’est simplement pas disposé à recevoir ce que nous aurons à dire. A quoi bon parler? N’est-ce pas plus sage de prier pour que DIEU l’interpelle, qu’IL dispose son cœur et qu’IL nous utilise en Son temps pour parler? La sentinelle apprend jour après jour à ne plus avoir de considération pour elle-même afin de vivre pour voir le nom de son DIEU glorifié au sein de sa maison.

L’oeuvre de DIEU est si remarquable lorsque nous réalisons que le plus important ce n’est pas d’avoir raison, lorsque nous prions avec vérité de cœur « SEIGNEUR je ne veux pas avoir raison mais que TU agisses dans Son cœur ».

A force de ne pas être considérés lorsque nous avertissons nos familles du danger à venir, nous avons peut-être eu à penser « que le danger se produise » afin que nos familles réalisent que nous avions raison pour prêter plus attention à l’avenir mais cette attitude de cœur aussi disparaît dans la présence de DIEU.

En fait, quand le danger annoncé par la sentinelle se produit, elle ne regarde pas au fait que ce que DIEU lui avait dit est vrai (= qu’elle avait raison) mais elle souffre parce que les hommes ont méprisé la voix de DIEU et en subissent de ce fait les conséquences  : la sentinelle pleurera encore devant DIEU pour le pardon de ceux qui ont péché/désobéi à DIEU, elle jeûnera, priera pour que DIEU restaure.

Nous sommes des sentinelles. Agissons en tant que telles avec l’aide de DIEU.

Fraternellement.

moi et ma maison nous servironsYHWH

 

Sourcehttp://jesuschristestmavie.com/etablis-par-dieu-comme-des-sentinelles-et-non-comme-des-tyrans-au-sein-de-nos-familles/