Pensée impure : JUGE LA!!! Pas de quartier* !!!

Le disciple de JÉSUS doit apprendre à contrôler ses pensées autrement dit, à ne pas accepter et nourrir n’importe quelle pensée. Pour ce faire, il n’a pas été laissé sans instruction car Son SAUVEUR et ROI lui a donné – entre autres au travers de Paul, un de Ses disciples – certains des critères pour évaluer chaque pensée de sorte à ne nourrir que celles qui répondent aux critères divins.

Paul l’apôtre inspiré par L’ESPRIT DE VÉRITÉ écrivit ces mots dans sa lettre aux Philippiens :

Philippiens chapitre 4 versets 6 à 96 Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces.7 Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus Christ.8 Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.9 Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le. Et le Dieu de paix sera avec vous.

Ce sont quelques-uns des critères pour évaluer chaque pensée, pour la passer au « scanner » afin de la rejeter ou de la nourrir.

Ce travail est celui du disciple, nul autre ne le fera à sa place. C’est sa responsabilité de veiller ainsi sur ses pensées !

La pensée que tu nourris est-elle pure ou impure?

Définissons une pensée impure comme étant toute pensée différente, contraire à la pensée de DIEU de sorte que la notion de pensée impure dans le cadre de cette note/cet article s’étend au-delà de la pensée d’immoralité sexuelle. 

Toujours dans le cadre de cette note/cet article, le mot juger est à comprendre selon ces deux définitions suivantes issues du dictionnaire Larousse :

– Évaluer la valeur de quelqu’un, de quelque chose selon certains critères afin de les classer, de décider à leur sujet.

– Se déterminer, prendre position sur quelque chose.

Pour juger, analyser, scanner une pensée dans le but de la nourrir ou de la rejeter, il te faut avoir un repère, une référence à partir de laquelle prendre position par rapport à cette pensée en la déclarant pure ou impure dans le but d’agir en conséquence. Cette référence c’est YESHUA/JÉSUS QUI est LUI-Même LA Vérité.

Ce sont les pensées conformes à LA Vérité qu’est LE CHRIST que nous devons nourrir, des pensées comme celles qu’IL nourrissait lorsqu’IL était homme sur cette terre :

Philippiens chapitre 2 versets 1 à 81 Si donc il y a quelque consolation en Christ, s’il y a quelque soulagement dans la charité, s’il y a quelque union d’esprit, s’il y a quelque compassion et quelque miséricorde,2 rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une même pensée.3 Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.4 Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres.5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ,6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu,7 mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme,8 il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.

Le disciple a par conséquent le devoir de se nourrir de la vérité de DIEU, de remplir ses pensées de la vérité, d’être en communion avec LA vérité de sorte à identifier le mensonge (= la pensée contraire à LA vérité, la pensée impure) lorsque celui se présentera à lui. En effet, tôt ou tard le mensonge que représente toute pensée impure viendra frapper à la porte de son cœur. Le disciple sera tenté par le mensonge comme LE SAUVEUR LUI-Même l’a été :

Matthieu chapitre 4 versets 1 à 111 Alors Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable.2 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.3 Le tentateur, s’étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains.4 Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.5 Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple,6 et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.7 Jésus lui dit: Il est aussi écrit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.8 Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire,9 et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores.10 Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.11 Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient.

LE SAUVEUR en QUI ne se trouvaient que des pensées conforme à la vérité de DIEU – car étant LUI-Même LA vérité – a fait face aux mensonges en les opposant à LA vérité. Ces paroles prononcées par le diable étaient empruntes de mensonge et LE SAUVEUR JÉSUS les a scannées/jugées afin d’agir en conséquence en les rejetant par la suite. IL a jugé ces paroles car si LE SAUVEUR avait accepté ces paroles, elles auraient été une semence nuisible en LUI. Rappelons que la pensée impure qui est invisible donne ensuite naissance à des actes visibles lorsque le disciple l’accepte. Regardons à ces paroles écrites par Jacques :

Jacques chapitre 1 versets 12 à 1512 Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment.13 Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise: C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.15 Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort.

Tout commence par la pensée de sorte que toute pensée impure que tu ne jugeras et rejetteras pas, sera en toi une plante nuisible qui poussera et donnera des rejetons, produira des conséquences néfastes à l’image de l’amertume par exemple :

Hébreux chapitre 12 versets 14 à 1614 Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.15 Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés;16 à ce qu’il n’y ait ni impudique, ni profane comme Ésaü, qui pour un mets vendit son droit d’aînesse.

Sachant la dangerosité et la toxicité de toute pensée impure dans le cœur du disciple de JÉSUS, ce dernier doit apprendre à être radical, sans compromis face à toute pensée impure, toute pensée que Son MAÎTRE et MODÈLE n’aurait jamais entretenu lors de Son passage sur la terre des vivants.

Face aux pensées impures, il n’y a pas d’autres attitudes salutaires que de les juger et de les rejeter!

Face aux pensées impures : pas de quartier, ne leur laisse pas le temps de s’installer en toi autrement elles te détruiront, elles te détruiront assurément car elles sont une des armes qu’utilisent ton adversaire pour causer ta ruine :

Jean chapitre 10 verset 10 : Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance.

Continueras-tu de laisser ces pensées grandir en toi et de faire ami-ami avec elles pendant qu’elles sont une arme entre les mains du diable pour ta destruction?

Enfant de DIEU réveille-toi et résous aujourd’hui de dorénavant veiller sur tes pensées afin que ton cœur ne soit plus une poubelle dans laquelle des pensées impures peuvent y élire domicile : la peur, l’incrédulité, le désir de vengeance, l’égoïsme, la rébellion à l’autorité, le murmure, l’avortement, l’orgueil, l’immoralité sexuelle, la calomnie, le mensonge, l’hypocrisie, la vantardise, la jalousie, la haine et j’en passe…

A quoi te sert-il de prier si tu refuses de veiller sur tes pensées et continues d’entretenir toutes pensées y compris des pensées contraires à la vérité de DIEU?

Il n’est pas ici question de prier que DIEU le fasse à ta place car il n’en sera rien! C’est ta part d’apprendre et de mettre en pratique cette discipline dans tes pensées qui sont un grand champ de bataille où tu peux y connaître soient de grandes victoires soient des défaites cuisantes à répétition!

A toi de décider de l’issue de chaque bataille dans tes pensées à compter de maintenant : une victoire pour l’honneur de ton SAUVEUR ou une défaite pour l’avancement du travail de destruction de ton adversaire le diable dans ta vie et autour de toiLe choix t’appartient dès cet instant !

*L’expression « ne pas faire de quartier » ou « pas de quartier » signifie être impitoyable autrement dit sans pitié!

Pour aller plus loin, lis cette note : NON, DIEU ne te fera pas grâce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *